2 mars 2017
Les projets 2017
Décision attendue pour Casavant Ouest
Par: Benoit Lapierre
Le conseil décidera ce printemps du sort du projet d’étagement ferroviaire du boulevard Casavant Ouest.

Le conseil décidera ce printemps du sort du projet d’étagement ferroviaire du boulevard Casavant Ouest.

Même s’il a été inscrit parmi les grands travaux prévus cette année dans le nouveau programme triennal d’immobilisations 2017-2018-2019, rien n’est encore acquis dans le cas du projet d’étagement ferroviaire du boulevard Casavant Ouest.

Publicité
Activer le son

Le maire Claude Corbeil l’a répété mardi midi, au cours du dîner qu’il animait devant les membres de la Chambe de commerce de la grande région de Saint-Hyacitnhe. « Ce serait bien tentant de faire une annonce rapide, mais nous allons y aller étape par étape, et il nous reste à prendre une décision définitive ce printemps », a-t-il déclaré.

À nouveau, il a laissé entendre que la Ville n’avait pas perdu espoir de toucher une subvention dans le cadre de ce projet, dont le coût approximatif avait été estimé à 28,7 M$ en 2012. C’était au moment où la Ville, sous l’administration du maire Claude Bernier, avait décidé d’aller de l’avant avec ce projet à la suite d’une consultation populaire. Mais le vent a tourné après les élections de 2013.

La Ville demeure néanmoins en contact avec le Canadien National (CN), maître d’œuvre de ces travaux d’étagement ferroviaire dont les coûts demeurent, pour l’instant, entièrement à la charge de la Ville. « Nous avons eu une rencontre avec les gens du CN pas plus tard qu’au plénier de lundi soir », a révélé le maire Corbeil.

32 M$

Il a indiqué que selon une nouvelle évaluation provisoire du projet, le coût de l’ensemble des interventions à prévoir – construction du tunnel avec voies ferrées de contournement, construction du dernier tronçon de Casavant Ouest et détournement du ruisseau Plein-Champ -, atteint maintenant les 32 M$. « Et il faut ajouter en complément la deuxième voie d’accès au Cégep », a-t-il précisé, mais sans chiffrer ces derniers travaux. En réponse à une question du COURRIER, il a mentionné qu’il fallait ajouter au moins 2 M$ pour cette voie d’accès qui irait rejoindre l’avenue Castelneau en longeant les voies ferrées du CN à partir du Cégep.

Tout récemment, le directeur général de la Ville de Saint-Hyacinthe, Louis Bilodeau, a confié au COURRIER que même si le chantier Casavant Ouest était lancé en 2017, le projet allait nécessairement s’étirer sur trois ans en raison de sa complexité. Voilà qui mènerait à une inauguration des nouvelles infrastructures routières en 2019, et pas avant.

image