18 juin 2020
Défi Gérard-Côté : entre l’espoir et la raison
Par: Maxime Prévost Durand

Pendant que la Course des rêves revient sous une formule renouvelée en raison du contexte actuel, le Défi Gérard-Côté espère toujours, de son côté, tenir sa prochaine édition le 27 septembre.

Publicité
Activer le son

C’est à cette date que l’activité, qui a regroupé près de 2500 coureurs dans les dernières années, a été reportée, dans la foulée des bouleversements causés par la pandémie. La course devait être présentée le 10 mai, le jour de la fête des Mères, comme le veut la tradition.

Récemment questionné à savoir s’il gardait espoir que le Défi Gérard-Côté puisse toujours être présenté cette année, le président du Club athlétique de Saint-Hyacinthe, David-Olivier Huard, semblait ambivalent.

« Je l’espère, mais il faut être réaliste, a-t-il concédé. On va continuer de regarder comment la situation va évoluer. »

S’il est bel et bien permis de tenir l’activité, M. Huard ne croit pas qu’un engouement particulier se reflétera sur le nombre d’inscriptions.

« Pour être honnête, je ne crois pas qu’on sera en hausse, a-t-il soutenu. Les gens vont continuer d’avoir certaines craintes et c’est normal. Puis, il y a beaucoup d’événements comme le nôtre qui ont été déplacés à l’automne », a-t-il mentionné, redoutant une congestion au calendrier des coureurs.

« Pour les coureurs, c’est une situation un peu bizarre. Il y en a beaucoup qui s’entraînent en se fixant un objectif en fonction d’une course qu’ils vont faire, mais là, il n’y en a pas. Ils vont courir surtout par plaisir, mais il n’y a plus ces objectifs qui les motivent habituellement. »

En raison du report du Défi Gérard-Côté et de l’incertitude qui demeure, environ 10 % des coureurs qui étaient déjà inscrits avaient demandé un remboursement au moment de notre entretien. David-Olivier Huard rappelle que les inscriptions faites avant le début de la crise demeurent valides pour la nouvelle date. Advenant une annulation complète de l’activité, tout le monde sera évidemment remboursé.

image