4 avril 2013
Déjà un cambriolage au Steak frites St-Paul
Par: Maxime Prévost Durand
Le restaurant Steak frites St-Paul a déjà été la cible de voleurs bien préparés qui ont fait main basse sur le contenu du coffre-fort.

Le restaurant Steak frites St-Paul a déjà été la cible de voleurs bien préparés qui ont fait main basse sur le contenu du coffre-fort.

Ouvert depuis quelques jours à peine, le restaurant Steak frites St-Paul de Saint-Hyacinthe n’attire malheureusement pas que les gourmets. Le contenu du coffre-fort y a été dérobé dans la nuit de dimanche à lundi.

publicité

C’est ce qu’ont découvert avec stupéfaction les premiers employés qui se sont présentés au restaurant de la rue Picard lundi matin. Aussitôt, les policiers ont été alertés et se sont rendus sur place afin d’examiner la scène.

Des enquêteurs ont procédé à différentes analyses tout au long de la journée lundi. « L’introduction par effraction se serait déroulée vers 2 h 45 dans la nuit de dimanche à lundi, a confirmé au COURRIER Ingrid Asselin, sergente à la Sûreté du Québec. Le coffre-fort a été ouvert et une somme d’argent qui ne peut être précisée a été dérobée. L’enquête est en cours. » Selon Anthony Marcil, président du Groupe Marcil, propriétaire des locaux commerciaux où est installé le restaurant, le ou les voleurs se seraient d’abord introduits dans le local vide adjacent au restaurant. Ils auraient pratiqué un trou dans le mur mitoyen donnant directement dans le bureau où se trouvait le coffre-fort du restaurant.« Ils savaient exactement ce qu’ils faisaient et où aller, estime M. Marcil. La somme d’argent volée est assez importante. On espère que les policiers pourront mettre la main rapidement sur les voleurs. »Même si des caméras de surveillance se trouvaient déjà à l’intérieur du commerce, d’autres mesures de sécurité ont été mises en place pour prévenir d’autres vols du genre.Ouvert depuis le 20 mars, le Steak frites St-Paul, voisin du Burger King, est le premier commerce à s’installer à l’intérieur du nouveau complexe commercial du Groupe Marcil construit au coût de 1,6 M$ sur la rue Picard, en bordure de l’autoroute 20.

image