14 décembre 2017
Déjà un neuvième rendez-vous à Saint-Hyacinthe
Par: Le Courrier
Le prochain Méchant Mardi de gars aura lieu le 20 février à la toute nouvelle Cage Brasserie sportive de Saint-Hyacinthe.   Photo François Larivière - Le Courrier

Le prochain Méchant Mardi de gars aura lieu le 20 février à la toute nouvelle Cage Brasserie sportive de Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière - Le Courrier

C’est dans une toute nouvelle Cage Brasserie sportive fraîchement ouverte que se déroulera le Méchant Mardi de gars à Saint-Hyacinthe le 20 février.

Cette activité-bénéfice au profit de la Société canadienne du cancer en sera déjà à une 9e édition, sous la présidence d’honneur de Martin Bourassa, rédacteur en chef et éditorialiste du Courrier de Saint-Hyacinthe. Il a d’ailleurs donné le coup d’envoi à la mise en vente des billets au cours des derniers jours.
« J’invite les habitués et les intéressés à se manifester rapidement, car je sens qu’il pourrait y avoir de la déception. La nouvelle cage étant un peu plus petite que l’ancienne, nous avons dû réduire le nombre de billets en circulation. Mais pour le reste, l’expérience sera rehaussée par les nouvelles installations qui s’annoncent spectaculaires et quelques savantes nouveautés. »
À ce chapitre, l’activité maskoutaine a fait des petits au cours des dernières années. Le concept de cette soirée a été repris à Drummondville où les hommes d’affaires de l’endroit se réunissent également à la Cage pour manifester leur appui envers la Société canadienne du cancer. Le rendez-vous drummondvillois aura aussi lieu le 20 février.
« Nous tenterons de réunir les deux groupes de façon virtuelle au cours de la soirée et il n’est pas exclu que les gars présents assistent à une conférence-témoignage d’une personnalité en simultanée. Nous ferons aussi un clin d’œil à feu André H. Gagnon, notre conférencier de la seconde édition. C’est le premier conférencier que nous perdons depuis le début du Méchant Mardi de gars, mais je suis convaincu qu’il sera encore bien présent dans nos conversations », mentionne M. Bourassa.
Pour la première fois, l’activité maskoutaine compte sur l’appui d’un partenaire majeur à titre de présentateur officiel. C’est nul autre que la Cage Brasserie sportive de Saint-Hyacinthe qui a saisi cette opportunité en y allant d’un généreux don de 5 000 $.
Depuis la toute première édition, la générosité des messieurs a permis d’amasser près de 135 000 $ pour la cause. Les billets en vente au coût de 80 $ sont disponibles auprès de votre vendeur habituel ou de Lysanne Lecours, de la Société canadienne du cancer, au 1 877 222-1665.

image