7 mai 2020
Dek hockey : une saison record en péril?
Par: Maxime Prévost Durand

Avec plus de 3000 joueurs déjà inscrits, Dek Hockey Saint-Hyacinthe s’apprêtait à entamer une saison record, mais tout est en suspens. Photothèque | Le Courrier ©

Tout s’alignait pour que Dek Hockey Saint-Hyacinthe connaisse une saison record. Après une très bonne année l’an dernier, son nombre d’inscriptions continuait de grimper en vue de cet été. Mais comme pour bien d’autres organisations sportives estivales, ses dirigeants ne savent pas trop à quoi s’attendre pour la prochaine saison. S’il y en a une.

Publicité
Activer le son

Déjà plus de 3000 membres s’étaient inscrits au sein des différentes ligues et activités proposées par Dek Hockey Saint-Hyacinthe, signe que la croissance de l’organisation maskoutaine progressait toujours.

« C’est une saison où on peut faire un coup de circuit en ayant notre meilleure année, mais on peut aussi se retrouver avec aucun revenu et des milliers de dollars en dépenses, pour les assurances et le loyer, si la saison devait être annulée », soutient le directeur de Dek Hockey Saint-Hyacinthe, Jonathan Morin.

Les premières activités devaient se tenir dès la fin avril, mais tout est évidemment suspendu. Il est encore trop tôt pour savoir si les joueurs pourront pratiquer leur sport estival favori dans les prochains mois. Et s’ils le peuvent, de quelle manière? Les réponses sont encore peu nombreuses.

« Il y a toute une réflexion sur comment le jeu va pouvoir être abordé », indique M. Morin, qui ignore pour l’instant quelles mesures concrètes devraient être prises en situation de jeu s’il était permis de pratiquer le sport cet été.

« Comme tous les sports collectifs, on attend de voir ce qui va être mis de l’avant par les autorités gouvernementales, poursuit M. Morin. On évalue différents scénarios. Il y a toujours une possibilité de commencer la saison le 1er juin, mais ce serait un scénario très optimiste. Sinon, on parle entre autres de commencer à la mi-juin ou en juillet. »

Il n’est pas écarté que la saison se prolonge jusqu’en octobre si la date de début allait au-delà de juillet. La possibilité d’une saison estivale écourtée suivie de la tenue d’une saison automnale régulière est aussi évaluée. Tout dépendra des prochains développements et de la réponse des membres une fois que la situation se clarifiera. L’autre option, qu’ils souhaitent éviter, serait de tout annuler.

Une seule chose est certaine à ce stade-ci et c’est qu’aucun match ne pourra être joué tant que la santé publique ne donnera pas son aval, ajoute Jonathan Morin. Et les autorités se montrent plutôt prudentes pour l’instant dans le domaine sportif.

Il devient aussi difficile pour l’organisation maskoutaine de prévoir d’autres types d’activités, comme les camps de jour qu’elle propose. « On voit que les camps de jour seront permis cet été, mais on ne sait pas si on va pouvoir avoir les nôtres parce que ça reste du dek hockey », affirme M. Morin.

Croissance en suspens?

Avec le dek hockey qui continue de gagner en popularité depuis plusieurs années, Dek Hockey Saint-Hyacinthe évaluait la possibilité dans les derniers mois de prendre un peu plus d’expansion, notamment avec la construction d’un complexe intérieur. Le projet ne s’est toutefois pas concrétisé jusqu’à maintenant et c’est peut-être une bonne chose dans les circonstances, estime Jonathan Morin. Surtout si la prochaine saison devait être compromise.

« Je ne sais pas comment on aurait fait », mentionne le directeur de l’organisation maskoutaine.

D’ailleurs, la tenue ou non de la saison risque de déterminer si ce genre de projet est toujours envisageable à court terme ou s’il doit être mis sur la glace.

« En ce moment, on est sur les dents parce que, financièrement, ce serait une catastrophe s’il n’y avait pas de saison. Mais on reste optimistes et on croit toujours qu’il sera possible de jouer. On ne sait juste pas quand. »

Dans l’éventualité d’une annulation complète de la saison, toutes les personnes inscrites seraient remboursées entièrement, a précisé Jonathan Morin. L’impact serait évidemment grand sur le plan financier pour Dek Hockey Saint-Hyacinthe, mais le bilan positif des dernières années devrait lui permettre de passer à travers la crise s’il fallait faire une croix définitive sur la saison 2020.

image