2 juin 2011
Cintech agroalimentaire
Démission surprise de la PDG
Par: Jean-Luc Lorry
L'ancienne présidente-directrice générale de Cintech, Johanne Tanguay.

L'ancienne présidente-directrice générale de Cintech, Johanne Tanguay.

Les administrateurs de Cintech agroalimentaire, un centre collégial de transfert de technologie affilié au Cégep de Saint-Hyacinthe, ont accepté en mars la démission de la présidente-directrice générale, Johanne Tanguay, après 12 années de bons et loyaux services.

Publicité
Activer le son

Ce changement majeur à la direction de ce centre qui offre une expertise dans le secteur alimentaire a fait l’objet d’un communiqué signé par Gilles Cardinal, vice-président du conseil d’administration et ancien directeur général de la Coop Comax, une coopérative agricole située à Saint-Hyacinthe.

Ce document ne précise pas la raison du départ de Mme Tanguay. « Elle a reçu une offre d’emploi d’une autre entreprise. On l’a sollicitée pour un nouveau travail et Mme Tanguay a accepté cette proposition. Lors de son départ, elle ne nous a pas indiqué où elle irait travailler. Pour nous, ce n’était pas nécessaire de le savoir », a indiqué Gilles Cardinal en entrevue au COURRIER.Le curriculum vitae de Johanne Tanguay disponible en ligne via LinkedIn, un réseau social professionnel, mentionne que depuis son départ de Cintech, l’ex-PDG est gestionnaire-conseil dans le secteur agroalimentaire. Jointe à son domicile de Chambly, Mme Tanguay a confirmé au COURRIER exercer des fonctions similaires à celles qu’elle a occupées à ses débuts chez Cintech, c’est-à-dire remettre sur les rails des entreprises du secteur agroalimentaire. « Mes mandats sont confidentiels. On m’engage par le biais du bouche-à-oreille. Comme cela fait 30 ans que je travaille dans le secteur agroalimentaire, on me connaît bien et la notoriété est là. Je n’ai pas de publicité à faire », a indiqué Mme Tanguay.La raison de sa démission? « Je ne suis pas une personne attachée à une entreprise. Quand on m’offre une autre évolution de carrière, je suis toujours ouverte. »

Contribution remarquée

Le conseil d’administration reconnaît l’apport significatif de Johanne Tanguay dans l’essor de Cintech. « Grâce à l’implication de Mme Tanguay au cours des 12 dernières années, Cintech occupe aujourd’hui une place enviable dans le secteur agroalimentaire », a écrit M. Cardinal dans le communiqué.

Des propos que ce dernier répète sans hésiter. « Johanne Tanguay a permis à Cintech de se développer de façon intéressante. Cela nous dérange toujours lorsqu’on perd une employée avec autant d’ancienneté. Chez Cintech, Mme Tanguay a très bien fait son travail, il n’y a pas de doute », a assuré M. Cardinal.Johanne Tanguay avait été recrutée en 1998 par Cintech pour redresser le navire. « Avant son arrivée, trois personnes avaient occupé le poste de directeur général en l’espace de cinq ans », a précisé l’administrateur. En 2001, Johanne Tanguay avait reçu le prestigieux Prix du développement alimentaire. Cet honneur avait souligné la contribution exceptionnelle de Mme Tanguay à l’industrie alimentaire au cours de sa carrière.Yves Goulet, qui occupait les fonctions de vice-président à la gestion, assume depuis le départ de sa patronne l’intérim à la direction générale. M. Cardinal mentionne que le processus d’embauche est en cours pour trouver un successeur à Johanne Tanguay.

image