24 décembre 2020
Un mois après un accident mortel
Des arbres à venir sur Girouard Ouest
Par: Olivier Dénommée

Le conseiller municipal André Beauregard, aussi membre du comité de circulation à Saint-Hyacinthe, a convaincu ses collègues de s’engager à planter des arbres dans les prochains mois à l’endroit où une apprentie conductrice a perdu le contrôle de son véhicule avant de terminer sa course dans la rivière Yamaska. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Voilà déjà un mois que Sifa Ukwizagira, une Maskoutaine de 32 ans, est décédée dans les eaux de la Yamaska après avoir perdu le contrôle du véhicule qu’elle conduisait sur la rue Girouard Ouest, dans une courbe très prononcée non loin de la Porte des anciens maires. Même s’il s’agit essentiellement d’un geste symbolique, la Ville devrait planter des arbres à cet endroit dans les prochains mois pour y augmenter la sécurité.

Publicité
Activer le son

Au lendemain du drame, le conseiller municipal André Beauregard, siégeant au comité de circulation et de sécurité routière de Saint-Hyacinthe, doutait pouvoir faire quelque chose pour rendre cette courbe plus sécuritaire. Le sujet est tout de même venu sur la table lors de la rencontre du comité et une proposition en a émergé.

« On n’a pas considéré d’ajouter une glissière le long de la courbe parce que ça serait laid à cet endroit. On a étudié la possibilité d’y mettre des roches, mais on ne pense pas que cela l’aurait rendue plus sécuritaire, alors on est venus à la recommandation de planter quelques arbres qui aideraient à ralentir un véhicule si un événement similaire arrivait encore », relate M. Beauregard.

Pas avant le printemps

Le procès-verbal de la recommandation du comité de circulation a par la suite été déposé au conseil municipal le 14 décembre. Le conseiller municipal du secteur Douville n’a pas senti un grand intérêt de la part de ses collègues élus, mais il les a convaincus d’aller de l’avant, ne serait-ce que pour la symbolique du geste.

« On vise à planter trois arbres, de préférence d’un calibre assez gros. Symboliquement, les chances sont minimes pour qu’un véhicule fasse une sortie de route au même endroit dans les dix prochaines années, mais je tenais à ce qu’on fasse quelque chose et j’ai insisté auprès des autres élus pour que ce soit pris au sérieux. » André Beauregard mentionne que les arbres ne seront toutefois pas plantés avant avril prochain sans pouvoir expliquer pourquoi il ne sera vraisemblablement pas possible de passer à l’action plus tôt.

Invités à commenter l’initiative de rendre cette courbe un peu plus sécuritaire à l’avenir, les proches de Sifa Ukwizagira n’ont pas répondu à notre demande d’entrevue.

image