15 août 2013
Des candidats à la hauteur des prix
Par: Le Courrier
Assis, de gauche à droite, Véronique Laramée, directrice de l’organisme « Jeunes en santé »; Claude Bernier, maire; et Diane Gingras, coordonnatrice du projet « Jour de la terre 2013 à Saint-Hyacinthe ». Debout, dans le même ordre : Gaétan Dion, président de l’organisme « Jeunes en santé »; Louis Bilodeau, directeur général, Ville de Saint-Hyacinthe; Jacques Tétreault, candidat « Prix Leader engagé »; et Chantal Frigon, directrice générale adjointe – Services aux citoyens.

Assis, de gauche à droite, Véronique Laramée, directrice de l’organisme « Jeunes en santé »; Claude Bernier, maire; et Diane Gingras, coordonnatrice du projet « Jour de la terre 2013 à Saint-Hyacinthe ». Debout, dans le même ordre : Gaétan Dion, président de l’organisme « Jeunes en santé »; Louis Bilodeau, directeur général, Ville de Saint-Hyacinthe; Jacques Tétreault, candidat « Prix Leader engagé »; et Chantal Frigon, directrice générale adjointe – Services aux citoyens.

publicité

Pour une 16 e année, la Ville de Saint-Hyacinthe soumet des candidatures de choix aux Prix d’Excellence du Réseau québécois de Villes et Villages en santé.

Ce concours provincial vise à braquer les projecteurs sur des expériences locales exemplaires qui font ressortir comment les communautés sont des pépinières exceptionnelles pour répondre aux besoins diversifiés des collectivités. Dans le cadre de l’édition 2013, la Ville participe aux quatre prix en présentant deux réalisations maskoutaines, un citoyen engagé et sa propre candidature.

Le Prix de l’Intelligence collective

Ce prix vise à récompenser une réalisation mettant à profit l’intelligence collective de la communauté pour parvenir à des actions favorables au mieux-être collectif. Candidat : Le projet « Jeunes en santé »

Créé en 2004, dans le cadre de la 40 e Finale des Jeux du Québec à Saint-Hyacinthe, Jeunes en santé est un organisme à but non lucratif mobilisant des partenaires locaux afin que les jeunes de 0 à 17 ans adoptent un mode de vie sain et actif. L’organisme intervient donc depuis sept ans dans les écoles de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe ainsi qu’auprès des enfants âgés de 0 à 5 ans afin de les sensibiliser à l’importance de bien manger et de bouger plus. L’organisme est le résultat d’une réflexion et d’une concertation avec divers intervenants et organismes du milieu maskoutain ayant la même volonté de promouvoir les saines habitudes de vie chez différentes clientèles, particulièrement chez les jeunes.

Le Prix Communauté conviviale et solidaire

Ce prix veut souligner une réalisation exemplaire ayant pour objectif de développer la convivialité, l’entraide et la solidarité dans la communauté. Candidat : Le jour de la terre 2013 »

À l’occasion du Jour de la terre du 22 avril dernier, le Comité de Citoyens et Citoyennes pour la Protection de l’environnement Maskoutain (CCCPEM) a organisé, en collaboration avec divers partenaires du milieu, une série d’activités dans le but d’assainir l’environnement. Une grande Opération nettoyage, principalement au centre-ville de Saint-Hyacinthe et aux abords de la rivière Yamaska de même que dans le boisé du parc Les Salines près des berges du ruisseau Sirois, a été réalisée. Simultanément, une course à relais s’est déroulée sous le thème « Yamaska à ta santé ». Tous se sont rassemblés ensuite au parc Dessaulles avec un lunch « zéro déchet ».

Le Prix Leader engagé

Ce prix veut mettre en valeur l’engagement exceptionnel d’une personne pour stimuler et dynamiser le développement de son milieu.Candidat : Jacques Tétreault, un leader en environnement

À la suite de sa participation au comité provisoire de relance, Jacques Tétreault est ensuite devenu vice-président, puis président depuis 2009 du Comité de Citoyens et Citoyennes pour la Protection de l’environnement Maskoutain (CCCPEM). Orateur talentueux, il a donné un nombre impressionnant de conférences (près de 70 devant environ 6 000 personnes) à propos du gaz de schiste. Source intarissable de données, de faits et de notions sur l’environnement, il sait répondre aux questions avec aplomb et a toujours plusieurs arguments pour convaincre ou renseigner.

La Coupe VVS

Ce prix récompense une municipalité exemplaire qui intègre dans ses pratiques les principes de la stratégie de Villes et Villages en santé. Candidate : La Ville de Saint-Hyacinthe

La Ville de Saint-Hyacinthe se préoccupe activement de la qualité de vie de tous ses citoyens. À travers l’ensemble des projets de la municipalité, cette vision place le citoyen au centre de ses préoccupations et favorise la participation dynamique de celui-ci à l’action en utilisant un processus démocratique. Les grands lauréats provinciaux seront dévoilés et honorés, à l’automne, dans le cadre du colloque annuel du R.Q.V.V.S. prévu à Victoriaville.

image