16 juin 2011
Semaine québécoise des personnes handicapées
Des capsules qui dépeignent une réalité troublante!
Par: Véronique Lemonde
Les divers intervenants de la Table de concertation des organismes de personnes handicapées de la région de Saint-Hyacinthe s'étaient réunis pour lancer trois capsules de sensibilisation.

Les divers intervenants de la Table de concertation des organismes de personnes handicapées de la région de Saint-Hyacinthe s'étaient réunis pour lancer trois capsules de sensibilisation.

Se déplacer, lorsque l’on prend place dans un fauteuil roulant n’est pas une chose aisée. Chaque déplacement est laborieux, prend du temps et demande une bonne dose de débrouillardise. En fait, c’est le lot de plusieurs personnes handicapées, jour après jour.

Publicité
Activer le son

Dans le cadre de la Semaine québécoise des personnes handicapées qui se tenait du 1er au 7 juin, la Table de concertation des organismes de personnes handicapées de la région de Saint-Hyacinthe a lancé une série de trois capsules visant à sensibiliser les gens à la réalité des personnes vivant avec un ou des handicaps.

« La thématique de cette semaine était « Vivre à part entière, levons les obstacles » et c’est exactement cela que nous avons voulu démontrer avec ces capsules. Que les personnes handicapées puissent avoir un accès complet et sans obstacle à une garderie, à l’école, à des loisirs, à un emploi décent et à un milieu de vie naturel », indique Chantal Lavallée, de l’organisme Parrainage civique des MRC d’Acton et des Maskoutains.

Gestes quotidiens, difficultés quotidiennes

Réalisé par Rémi Meloche de CDP Communications, les capsules produites pour la Table de concertation présentent trois situations qui seraient autrement anodines si ce n’était du fait d’être handicapé. Trouver une place de stationnement, aller au parc avec des enfants ou pénétrer à l’intérieur d’un édifice public devient alors une aventure parsemée d’obstacles certains.

Les capsules, pratiquement sans dialogue, sont claires et justes. Sans sensationnalisme, elles jettent un éclairage parfois troublant sur une réalité souvent méconnue. D’où, la grande solitude de plusieurs personnes handicapées.« Pouvoir se déplacer, c’est primordial pour faire partie de la société. Les personnes handicapées qui ne peuvent se rendre à tel ou tel endroit s’isolent du reste de la société. Juste prendre le transport adapté, c’est toute une expérience en soi! Nous travaillons très fort à la Table de concertation pour rendre plus faciles les déplacements des personnes handicapées. Par exemple, cette année, nous aurons le tout premier feu de circulation sonore mis en service à Saint-Hyacinthe », souligne Jacynthe Daigle, de l’organisme Sclérose en plaques Saint-Hyacinthe – Acton.Les trois capsules peuvent être visionnées sur YouTube en recherchant « Vivre à part entière ». Les membres de la table de concertation invitent donc la population à visionner les capsules et, si possible, en ajouter le lien sur leurs réseaux sociaux personnels (Facebook, Twitter).

image