8 décembre 2011
Des collectes qui donnent le ton
Par: Martin Bourassa

Les Maskoutains ont à nouveau fait preuve de grande générosité ces derniers jours lors des activités de collectes de denrées du Grand Partage Maskoutain.

publicité

Au cours du récent week-end, des dizaines de bénévoles ont circulé dans les différents quartiers de la municipalité lors de la traditionnelle Guignolée.

L’opération a permis de recueillir 35 200 kilos de nourriture, soit environ 3 000 kilos de plus que l’an dernier. Cela représente l’équivalent d’une centaine de palettes de denrées dans l’entrepôt de la Moisson maskoutaine.Les denrées ont été acheminées à la Moisson maskoutaine pour y être inspectées et triées, avant d’être remises au Comptoir Partage La Mie où les bénéficiaires de l’organisme et ceux référés par l’entremise du Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe auront la chance de faire eux-mêmes leur panier de Noël.« La solidarité se porte bien chez nous, les Maskoutains sont toujours très généreux. Même que d’ici la fin du mois, nous pensons doubler facilement ce résultat avec les collectes et les dons dans les commerces, les entreprises ou les écoles. Nous avons deux bénévoles affectés à la collecte à temps plein affectés à la collecte en décembre. Ils visitent les entreprises et les points de collectes ici et là dans les grandes surfaces », mentionne Claudine Gauvin, directrice générale de la Moisson maskoutaine.Cette grande guignolée avait été précédée de la Journée Rôtisserie St-Hubert le vendredi 2 décembre, alors que plus de 800 repas ont été servis.Cette activité a généré des recettes de 55 000 $, somme à laquelle un montant supplémentaire d’environ 9 000 $ s’ajoutera en fonction des repas vendus.La veille, les équipes du Courrier de Saint-Hyacinthe, de la radio Boom-Fm et de la télévision Cogeco Câble 3 avaient uni leurs efforts le temps de la Guignolée des médias effectuée aux quatre coins de la ville. Le Courrier en a d’ailleurs profité pour distribuer des exemplaires du journal fraîchement sorti en kiosque.L’activité a été un franc succès puisque les médias locaux ont amassé la somme de 15 000 $ en l’espace de quelques heures seulement.On vous rappelle qu’il est encore temps de contribuer à égayer le temps des Fêtes des moins nantis en déposant des sacs de nourriture non périssable dans les différentes épiceries à grande surface ou certains commerces du territoire.

image