18 juillet 2013
Quinze organismes y seront regroupés
Des contrats pour la Métairie
Par: Le Courrier

Le conseil municipal a franchi de nouvelles étapes dans son projet qui consiste à transformer l’ancien couvent La Métairie en un pavillon culturel répondant aux besoins de quinze organismes maskoutains, dont la liste est maintenant connue.

« Nous sommes longtemps restés en mode réflexion dans ce dossier-là, maintenant, nous sommes en mode action », a déclaré le conseiller du district La Providence, Bernard Barré, avant de proposer l’octroi de trois contrats pour La Métairie à la séance du conseil du 2 juillet.

Ces décisions n’ont toutefois pas été prises de façon unanime. Comme elle le fait toujours lorsqu’il est question de dépenser pour La Métairie, la conseillère du district Cascades, Sylvie Adam, a voté contre les trois propositions. Pour elle, il est clair que les organismes culturels devraient être regroupés au centre-ville, et non pas rue Saint-Pierre Ouest, dans le district La Providence.C’est donc sans le consentement de Mme Adam qu’un premier contrat au montant de 57 372 $ a été accordé à la firme Transport Raynald Boulay, de Saint-Hyacinthe, pour la démolition du bâtiment « B » de la Métairie, c’est-à-dire la section qui a été construite en 1974, reconnaissable à son revêtement blanc. Ces travaux de démolition seront exécutés durant la période du 2 au 13 septembre. Ils incluent le désamiantage de la structure et la décontamination du sol. Un deuxième contrat d’un montant maximal de 201 781 $ a été alloué au bureau d’architectes Allaire Courchesne, de Saint-Hyacinthe, pour la préparation des plans des étapes I et II des interventions prévues sur le bâtiment datant de 1899 – il sera réaménagé et agrandi -, de même que pour la surveillance des travaux. Toujours en lien avec ces travaux à venir, un dernier contrat se chiffrant à 126 127 $ a été octroyé à la firme d’ingénieurs Cima +, qui possède plusieurs bureaux au Québec, dont un à Saint-Hyacinthe.

Quinze organismes

Le vieux couvent du 1675, Saint-Pierre Ouest sera donc transformé en un complexe où seront réunis tous les organismes socioculturels de la ville, sauf la Société philharmonique de Saint-Hyacinthe, qui poursuivra sa mission musicale dans ses propres locaux. Le Rendez-vous des Papilles n’apparaît pas non plus à la liste des organismes relogés; son bureau demeurera donc au Centre aquatique.

Le futur Pavillon culturel La Métairie accueillera entre autres les six organismes qui se trouvent toujours au vieux Centre culturel de la rue Turcot, appelé à disparaître. Ce sont l’Atelier libre de peinture, le Club des photographes amateurs de Saint-Hyacinthe, l’Atelier de ballet classique, Les Chamaniers, le Club de ballet-jazz et l’école d’art dramatique Production Les Trois Coups. La Métairie abritera aussi le Club d’astronomie de Saint-Hyacinthe et Visit’Art, de même que six chorales : Le Choeur des Variétés, l’Ensemble vocal Vox Mania, l’Harmonie vocale, le Groupe vocal Décibel, la Troupe Es-Arts et l’Ensemble vocal Les Porte-bonheur. Le Mouvement Action Loisirs inc. (MALI) y aura également un pied-à-terre, pour la tenue des activités socioculturelles qu’il organise pour ses bénéficiaires.

image