21 novembre 2019
Des dépenses de 5,5 M$
Par: Benoît Lapierre

Depuis qu’elle multiplie ses efforts pour favoriser la densification de son centre-ville avec le concours d’au moins un promoteur, Groupe Sélection, la Ville de Saint-Hyacinthe a engagé jusqu’ici au moins 5,5 M$ à travers diverses interventions.

publicité

Tout a commencé en décembre 2016 avec l’achat, au prix de 845 000 $, de trois propriétés de la rue Marguerite-Bourgeoys abritant 11 logements qu’elle a ensuite fait démolir au coût de 267 521 $ en septembre 2017. Le terrain était destiné à un stationnement de 52 cases qui reste inachevé et qui devait compenser en partie la perte d’une portion du stationnement du Centre des arts, promise à Groupe sélection pour son projet de tour à logements de 15 étages, finalement abandonné.

C’est dans ce même but qu’elle a dépensé 1 325 000 $ en août 2017 pour faire l’acquisition des immeubles du Groupe Léveillée dans le quadrilatère des rues Mondor, Marguerite-Bourgeoys, Saint-Simon et Saint-Antoine. En février 2018, la Ville a acquis au même endroit un septième immeuble au prix de 515 000 $, ce qui a été suivi de démolitions qui ont coûté 524 975 $ en janvier 2019, opération qui a entraîné la perte d’environ 14 logements. Un stationnement de 80 cases a ensuite été aménagé sur le site à un coût total de 334 240 $.

Et dans le but de dégager de futurs accès à la promenade Gérard-Côté, la Ville a aussi procédé à huit acquisitions au bout des rues Saint-Simon, Brodeur et de la Concorde Nord, des édifices à logements qui sont encore debout pour la plupart. Ces achats ont été effectués entre octobre 2016 et décembre 2018 et ont entraîné une dépense totale de 1 698 000 $.

Voilà qui porte à au moins 5 512 736 $ la somme des dépenses effectuées jusqu’ici par la Ville dans le but de densifier le centre-ville.

Avec la collaboration de Rémi Léonard

image