13 août 2015
Des équipes à surveiller
Par: Maxime Prévost Durand
Les États-Unis et le Canada sont de nouveau les équipes à battre cette année à la Coupe Le Blanc. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les États-Unis et le Canada sont de nouveau les équipes à battre cette année à la Coupe Le Blanc. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Après trois journées d’activités, certaines délégations se démarquent déjà à la Coupe Le Blanc. Sans surprise, le Canada et les États-Unis sont dominants, tant chez les garçons que chez les filles.

Publicité
Activer le son

Le Pérou, qui en est à sa première visite ici, impressionne à son tour, ayant offert une chaude opposition aux Canadiennes, puis disposant notamment du Mexique lors de leur affrontement.

« Ils sont très forts, a souligné Sébastien Le Blanc, coprésident du tournoi. Ils ont gagné le tournoi organisé dans la zone d’Amérique du Sud qui détermine quelle équipe vient à la Coupe Le Blanc. »

La Russie a aussi réussi son entrée en scène du côté féminin, en prenant la mesure de l’Afrique du Sud, tout comme la France, qui a défait le Québec et l’Espagne jusqu’à maintenant.

Du côté masculin, les honneurs sont plus partagés. Si le Canada et les États-Unis affichent leur supériorité, l’Espagne, le Pérou et le Brésil y tirent bien leur épingle du jeu jusqu’à maintenant, chacun signant des victoires convaincantes.

La délégation québécoise, au moment de mettre sous presse, avait signé sa seule victoire dans le tableau des garçons dans un match de double face à la France. Chez les filles, les Québécoises ont triomphé face aux Brésiliennes (3 à 0), mais ont été freinées par les Françaises.

Chaque confrontation comprend deux matchs de simple et un match de double.

Le tournoi se poursuit jusqu’à dimanche au parc Christ-Roi et l’admission sur le site est gratuite. En cas de pluie, les activités se déroulent au complexe intérieur Sani Sport, à Boucherville. Les résultats complets sont disponibles au www.coupeleblanc.com.

image