18 janvier 2018
Challenge de futsal scolaire
Des équipes renoncent à leur participation en raison de la neige
Par: Maxime Prévost Durand
Le Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme a remporté le Challenge de futsal scolaire de Saint-Hyacinthe dans deux catégories, dont le volet cadet masculin en division 3.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme a remporté le Challenge de futsal scolaire de Saint-Hyacinthe dans deux catégories, dont le volet cadet masculin en division 3. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La neige et les conditions routières difficiles ont mené au désistement d’une douzaine d’équipes au Challenge de futsal scolaire de Saint-Hyacinthe, disputé du 12 au 14 janvier dans les différentes écoles du territoire. Ces retraits ont occasionné tout un casse-tête pour les organisateurs afin que le tournoi se déroule rondement.

« Nous ne pouvons le nier, la tempête a eu un impact certain sur notre Challenge », soutient d’emblée l’un des responsables du tournoi maskoutain, Jean-François Lafond. Avec des conditions changeantes selon les régions et plusieurs équipes provenant de l’extérieur de Saint-Hyacinthe, l’organisation a laissé le soin à chaque équipe de juger si les conditions routières leur semblaient sécuritaires pour se rendre jusqu’au tournoi.
« Le mot d’ordre aux différents responsables de plateau a été d’être plus flexible spour les heures de début de partie pour que les gens arrivent à leur rythme au Challenge, poursuit M. Lafond. Pour les quelques matchs qui ont été retardés, les équipes déjà sur place ont démontré une grande ouverture d’esprit, conscients des conditions exceptionnelles. »
Avec une douzaine d’équipes en moins, le Challenge de futsal scolaire de Saint-Hyacinthe (autrefois appelé Challenge Colédo-Patriotes) a tout de même accueilli 136 formations pour sa 19e édition.
L’organisation se réjouit d’avoir pu présenter un tournoi relevé malgré les conditions météo difficiles. « La 19e édition n’a pas déçu et a offert une fois de plus un calibre de futsal scolaire de qualité », affirme le responsable.
La PHD double championne, trois finales pour Fadette
Sur le terrain, plusieurs équipes de Saint-Hyacinthe se sont démarquées en atteignant la finale dans différentes catégories. Le Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme a toutefois été la seule à remporter des bannières de champions parmi toutes les formations maskoutaines.
Le Drakkar a été couronné dans les classes cadet masculin et juvénile masculin en division 3. Ces deux équipes ont connu un parcours parfait de cinq victoires pour mettre la main sur le titre. En classe juvénile, la PHD a défait son rival maskoutain les Vikings de l’école Fadette en finale.
L’école Fadette est d’ailleurs celle qui a cumulé le plus de finales avec la Polyvalente. En plus de la classe juvénile masculin D3, les Vikings ont atteint le match ultime des catégories benjamin masculin D3 et cadet masculin D2. Fadette a aussi vu ses équipes cadet féminin et juvénile masculin atteindre la demi-finale en division 2.
Le Drakkar a quant à lui fait son chemin jusqu’à la finale en classe cadet féminin D3, puis jusqu’en demi-finale chez les benjamins masculin D3.
Le Colédo du Collège Saint-Maurice et les Patriotes de l’École secondaire Saint-Joseph ont aussi connu de beaux parcours. Le Colédo s’est rendu jusqu’à la demi-finale des classes benjamin féminin D3 et juvénile féminin D3, puis les Patriotes ont accédé à la demi-finale du volet cadet féminin D3.

image