2 mai 2013
Inspections des aliments
Des établissements maskoutains mis à l’amende
Par: Jean-Luc Lorry
L'ancien propriétaire du manoir Gaulin, dont la bâtisse est en cours de démolition, a reçu une amende pour insalubrité.

L'ancien propriétaire du manoir Gaulin, dont la bâtisse est en cours de démolition, a reçu une amende pour insalubrité.

En 2012, sept établissements alimentaires situés à Saint-Hyacinthe ont reçu des amendes totalisant 3 000 $ à la suite de visites d’inspecteurs du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ).

Publicité
Activer le son

Les constats d’infraction les plus salés ont été donnés aux propriétaires du manoir Gaulin et de la Boulangerie Pinsonneault.

L’exploitant du manoir Gaulin, un centre d’accueil qui, lors de l’infraction, hébergeait des résidents aux prises avec des troubles de santé mentale ou de toxicomanie, a écopé d’une amende de 750 $. Début décembre, le manoir Gaulin a cessé ses opérations. La propriété a été vendue à un entrepreneur général et la bâtisse est en cours de démolition. L’infraction constatée par les inspecteurs du MAPAQ était la présence de rongeurs et d’insectes. Le propriétaire de la Boulangerie Pinsonneault s’est vu remettre également une amende de 750 $. Les inspecteurs avaient remarqué que le matériel et les équipements servant à la préparation et à l’entreposage des produits alimentaires n’étaient pas propres. L’Hôtel des Seigneurs a été mis à l’amende deux fois pour un montant totalisant 500 $. On reproche d’avoir proposé à la vente, un aliment altérable à la chaleur sans le maintenir à une température inférieure à 4 degrés Celcius. On reprochait aussi la malpropreté des lieux utilisés pour la préparation et l’entreposage d’aliments.Les restaurants Vanellis, Sushi Shop Express aux Galeries St-Hyacinthe et Le pin d’Asie ont reçu des amendes de 250 $. La résidence pour personnes âgées Bourg- Joli a reçu également une amende de 250 $.

image