28 novembre 2013
Des étudiants de l’ITA partenaires de leur industrie
Par: Le Courrier

Le 19 novembre se tenait la journée annuelle du programme de technologie des procédés et de la qualité des aliments (TPQA) à l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA), campus de Saint-Hyacinthe. Cette journée est un important rendez-vous au cours duquel les entreprises du secteur de la transformation alimentaire et les étudiants mettent en commun leurs objectifs.

Publicité
Activer le son

« Nous étions convaincus du succès de cette activité avec la participation d’une quinzaine d’entreprises d’année en année. Puis, en 2012, ce sont 18 entreprises qui ont participé et, pour l’activité de 2013, un nouveau sommet est atteint avec 24 entreprises et organismes du domaine alimentaire. Que dire de plus! », de préciser Carole Simon, directrice de l’enseignement au campus de Saint-Hyacinthe.

Il y a quelques années, le département de TPQA a mis sur pied une activité synthèse de programme au cours de laquelle les étudiants, travaillant en équipe, sont appelés à mettre au point un produit alimentaire. Cette journée annuelle du programme de TPQA se veut donc la fin de ce long exercice, qui se déroule sur une période de trois ans, alors que les représentants des entreprises et les enseignants procèdent conjointement à l’évaluation des stands des étudiants. Pour les membres de l’industrie, l’occasion était excellente de repérer les étudiants qui se distinguent. D’ailleurs, les habiletés à mettre en valeur dans ce processus sont sélectionnées soigneusement de concert avec l’industrie. Cette formule pédagogique permet notamment à l’équipe enseignante de suivre le développement à la fois éducationnel et comportemental des élèves, tout en assurant la formation scolaire et scientifique habituelle. Précisons qu’à la fin de l’activité synthèse chacun des étudiants est tenu, pour obtenir son diplôme, de rédiger un article technique et de dresser un bilan de ses compétences personnelles où il doit démontrer qu’il a progressé sur les plans comportemental et éducationnel. Par la suite, une lettre d’attestation personnalisée selon le degré de réussite de l’étudiant est préparée et rédigée par l’ensemble des enseignants et remise ultérieurement à l’étudiant. Les organisations participantes de cette année étaient les suivantes : l’Agence canadienne d’inspection des aliments, Agropur coopérative, Barry Callebaut, Bonduelle, la Boulangerie St-Méthode, Brasseur Transport, BSA : Service technique pour l’industrie des aliments, le Centre d’expertise fromagère du Québec, le Comité sectoriel de main-d’oeuvre en transformation alimentaire, Danone, Écolab, Élopak Canada, Fruit d’Or, Groupe Kerry, Kraft Canada, la Laiterie de Coaticook, Liberté Unibroue, l’Université Laval, Parmalat Canada, Prorec, Saputo Produits laitiers, Les Oeufs Bec-O et Olymel. Notons en terminant la visite, cette année, du sous-ministre associé à la formation bioalimentaire du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et directeur général de l’ITA par intérim, Christian Dubois, qui est venu souligner les efforts qui ont été déployés tant par les étudiants que par les enseignants.

image