30 juillet 2015
Développement économique
Des fonds d’investissement sous l’aile de la MRC
Par: Jean-Luc Lorry
Le conseil des maires de la MRC des Maskoutains. Photothèque | Le Courrier ©

Le conseil des maires de la MRC des Maskoutains. Photothèque | Le Courrier ©

Dès le 31 juillet, la gestion du Fonds local d’investissement (FLI) et du Fonds local de solidarité (FLS) se fera sous l’autorité de la MRC des Maskoutains par le biais de son nouveau service dédié au développement économique régional.

Publicité
Activer le son

Ces deux fonds sont prévus pour contribuer financièrement au démarrage ou à l’expansion d’entreprises situées sur le territoire de la MRC des Maskoutains.

Auparavant, les fonds FLI et FLS étaient sous la gouverne du CLD Les Maskoutains qui a été dissous en mai et remplacé par une nouvelle structure appelée Développement économique de la MRC des Maskoutains (DEM).

En mars, le rapport du Vérificateur général du Québec consacrait un chapitre entier aux irrégularités observées dans la gestion de ces fonds alors confiés aux centres locaux de développement.

Dans une enquête du COURRIER publiée en août 2014, nous révélions entre autres que le ministère des Finances et de l’Économie avait pointé du doigt en 2012 le CLD local pour des transferts de fonds proscrits.

Comité d’investissement

La décision d’accorder ou non une aide financière à un entrepreneur qui en fera la demande sera prise par un comité d’investissement formé de membres bénévoles nommés pour une durée indéterminée.

Mis à part le siège réservé à l’un des maires de la MRC, Claude Roger (La Présentation) cède sa place à Alain Jobin (Saint-Barnabé-Sud), les autres membres du comité d’investissement demeurent les mêmes qu’au temps où le CLD prenait en charge ces leviers financiers.

Les membres sont Jacques Létourneau (représentant le Fonds de solidarité FTQ); Jean-Philippe Gentes, directeur général de Galenova; Yan Jubinville, associé chez Deloitte; Guy Normandin, directeur principal Marchés commercial, industriel et immobilier au Centre financier aux entreprises Desjardins Vallée du Richelieu-Yamaska; Philippe Laverdière, avocat chez Sylvestre et associés, et Guy Côté, président-directeur général de Tuba.

M. Gentes conserve son mandat de président du comité jusqu’à nouvel ordre.

Depuis la création de ce comité en 1998, les Caisses Desjardins ont toujours bénéficié d’un représentant à la table.

Conseiller au financement

La gestion des fonds FLI et FLS sera confiée à un conseiller au financement à l’emploi de la MRC qui devra également coordonner les travaux du comité d’investissement.

Pour le moment, ce poste est vacant en raison de la démission d’Alex Delorme qui venait à peine d’être embauché par l’organisme.

Celui-ci avait été recruté en juin à la suite du départ de Frédéric Corbeil pour le Centre financier aux entreprises Desjardins Vallée du Richelieu-Yamaska.

« Ce comité compte des gens issus de milieux diversifiés dotés de compétences spécialisées et complémentaires jugées extrêmement utiles dans l’analyse des projets d’investissement », a indiqué par voie de communiqué, Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains.

Le conseil des maires de la MRC des Maskoutains a adopté lors de sa dernière assemblée, une politique d’investissement commune pour le FLI et le FLS.

Celui-ci a aussi approuvé la composition du comité d’investissement qui devra se soumettre à un code d’éthique et de déontologie.

image