4 mai 2017
Équipements du Sheraton
Des fournisseurs locaux dans l’œil du proprio
Par: Jean-Luc Lorry
La députée de Saint-Hyacinthe-Bagot, Brigitte Sansoucy. Photothèque | Le Courrier ©

La députée de Saint-Hyacinthe-Bagot, Brigitte Sansoucy. Photothèque | Le Courrier ©

Les Centres d’achats Beauward, propriétaire de futur hôtel Sheraton, se sont engagés à inviter des entreprises locales à déposer une soumission dans le cadre du chantier de construction de l’établissement hôtelier qui sera intégré à un centre de congrès municipal. 

Publicité
Activer le son

« Des fournisseurs locaux ont été identifiés. Il leur sera demandé de soumissionner pour le matériel et les équipements de l’hôtel », indique Michel Douville, directeur général de l’hôtel Sheraton et du Centre de congrès.

Pour la partie congrès, propriété de la Ville de Saint-Hyacinthe, M. Douville rappelle que les achats sont faits par appel d’offres public dont les différents contrats sont publiés sur le web par le biais du Système électronique d’appels d’offres (SEAO).

Encouragement de Sansoucy

Dans une lettre ouverte reproduite dans notre page Forum, la députée fédérale de Saint-Hyacinthe-Bagot, Brigitte Sansoucy, encourage vivement les promoteurs à faire appel aux entreprises régionales.

« En voyant toutes ces grues dans le ciel de notre région, l’opportunité de travailler avec nos entreprises locales doit être saisie », considère Brigitte Sansoucy.

« Lors d’une visite chez Beaulieu Canada d’Acton Vale (une entreprise spécialisée dans les revêtements de sol), j’ai pu constater à quels points leurs produits sont d’exception. Par exemple, une tour de bureaux, le centre de congrès ou l’hôtel adjacent bénéficieraient grandement à traiter avec cette entreprise de chez nous », considère Mme Sansoucy. 

La direction du marketing de Beaulieu Canada n’a pas donné suite à notre demande d’entrevue.

Le fabricant de meubles haut de gamme William espère que ses produits intégreront cet hôtel quatre étoiles qui comptera 221 chambres. 

« On nous a dit que nous serons invités à déposer une soumission », mentionne Patrice Fontaine, président des meubles William.

Ce dirigeant collabore régulièrement avec le promoteur maskoutain, le Groupe Robin. « Nous avons aménagé de A à Z les hôtels appartenant au Groupe Robin », précise M. Fontaine. 

À Saint-Hyacinthe, le Groupe Robin est propriétaire du Holiday Inn Express & Suites, un hôtel de 94 chambres, dont 32 suites.

Alexandre Marchand, directeur général et copropriétaire de Produits Neptune, espère lui aussi que son entreprise sera considérée lors de l’achat des produits de salle de bain du Sheraton.

« Nous travaillons avec le promoteur et l’architecte pour décrocher le contrat », souligne M. Marchand.

En janvier, le Groupe Lacasse de Saint-Pie s’était lui aussi dit intéressé à participer à l’appel d’offres pour le mobilier de l’hôtel Sheraton et du centre des congrès.

image