13 décembre 2012
Hockey midget AAA
Des Gaulois à intensité variable
Par: Maxime Prévost Durand
Guillaume Archambault a inscrit le troisième but des Gaulois en un peu plus de cinq minutes de jeu lors de la partie remportée face aux Élites de Jonquière.

Guillaume Archambault a inscrit le troisième but des Gaulois en un peu plus de cinq minutes de jeu lors de la partie remportée face aux Élites de Jonquière.

La fin de semaine a été difficile pour les Gaulois du Collège Antoine-Girouard. Une mauvaise sortie leur a valu une défaite sévère de 9 à 3 face à l’Intrépide de Gatineau vendredi. Contre les Élites de Jonquière, dimanche, ils s’en sont tirés avec une victoire de 5 à 3 grâce à un bon début de match.

Publicité
Activer le son

« On a joué un gros 10 minutes aujourd’hui », a concédé Martin Cadorette, entraîneur-chef des Gaulois, après la joute face aux Élites de Jonquière dimanche.

Les Gaulois avaient pourtant bien commencé la rencontre. Anthoni Nadeau, Jérémy Roy, Guillaume Archambault et Jeffrey Truchon-Viel ont enfilé les quatre premiers filets de la troupe du CAG au cours des 12 premières minutes de jeu. À partir de ce moment, l’intensité s’est toutefois dissipée.« On s’est contenté de ce qu’on faisait. On a été chanceux, leur gardien nous a donné des buts en début de match. On a joué avec le feu par la suite. »En milieu de deuxième période, les Élites ont amorcé une remontée en inscrivant deux buts. À ce moment, Martin Cadorette a demandé un temps d’arrêt afin de rappeler ses joueurs à l’ordre. Une initiative qui n’a pas porté fruits.Les Gaulois ont tout de même réussi à garder leur avance jusqu’à la fin de la rencontre et l’ont emporté 5 à 3. « Je suis content pour des gars comme Jeffrey Truchon-Viel et Guillaume Archambault, qui ne s’inscrivent pas nécessairement sur la feuille de pointage à chaque partie, mais qui ont fourni de grands efforts. Ils ont été récompensés. »

Une leçon de hockey

Deux jours plus tôt, le vendredi, les Gaulois ont accueilli l’Intrépide de Gatineau au Stade L.-P.-Gaucher. Le match a vite été mis hors de portée de la troupe de Martin Cadorette et l’Intrépide s’est sauvé avec une victoire de 9 à 3.

Les visiteurs se sont montrés très opportunistes dès la première période. À peine la rondelle était-elle en jeu que déjà ils s’inscrivaient au pointage. Après 20 minutes de jeu, l’Intrépide menait 6 à 1, et ce, malgré un faible total de neuf tirs dirigés vers la cage des Gaulois. « On leur a donné des chances et ils les ont saisies », soutient Martin Cadorette.Jamais le Collège Antoine-Girouard n’a été en mesure de revenir dans la partie. Samuel Guertin, Antoine Waked et Jean-Christophe Roy ont marqué dans la défaite pour les Gaulois. Du côté de l’Intrépide, Julien Pelletier s’est particulièrement illustré en inscrivant un tour du chapeau en plus de récolter deux mentions d’aide.« Depuis qu’on a remporté sept victoires de suite, on a plus de difficultés », analyse l’entraîneur-chef. « Il reste seulement trois matchs avant la pause de Noël et après, les séries vont vite arriver. Si on joue comme ça durant les séries, on va être éliminés rapidement. »Les Gaulois ont disputé hier soir, mercredi, une rencontre face aux Lions du Lac Saint-Louis. Ils seront de nouveau en action, samedi, à 16 h, au Stade L.-P.-Gaucher pour affronter les Grenadiers de Châteauguay. Le lendemain, le CAG rendra visite aux Estacades de Trois-Rivières.

image