23 juillet 2020
Des Gaulois nomades pour quelques semaines
Par: Maxime Prévost Durand

Sans aréna disponible à Saint-Hyacinthe avant la fin août, les Gaulois de Saint-Hyacinthe devront jouer les nomades pendant quelques semaines alors que leurs activités doivent reprendre le 8 août.

Publicité
Activer le son

Avec le complexe Isatis et le Stade L.-P.-Gaucher toujours fermés, la formation midget AAA a dû se tourner vers d’autres villes pour tenir son camp d’entraînement, soit Mont-Saint-Hilaire, Marieville et Varennes, puis ses matchs pré-saison seront joués à Boucherville. Heureusement, les échos que l’équipe a eus lui permettent de croire que le Stade L.-P.-Gaucher lui sera à nouveau accessible à temps pour le début de la saison régulière, même si rien n’a été confirmé de la part de la Ville. Il n’en demeure pas moins que les Gaulois sont les seuls parmi les 15 formations de la Ligue de hockey midget AAA du Québec à se trouver dans une telle situation, selon ce qu’a appris LE COURRIER. Toutes les autres équipes ont reçu la collaboration de leur Municipalité pour la relance de leurs activités.

Au total, la structure intégrée des Gaulois prévoyait utiliser en moyenne entre 10 et 12 heures de glace par jour dès la mi-août pour les camps d’entraînement de ses différentes équipes, du pee-wee AAA relève au midget AAA, mais cela n’a pas suffi pour convaincre la Ville de lui ouvrir l’aréna plus rapidement.

Du côté de l’Association du hockey mineur de Saint-Hyacinthe, qui est l’une des organisations sportives qui occupent le plus grand nombre d’heures de glace, il ne devrait pas y avoir d’impact sur ses activités si le Stade L.-P.-Gaucher ouvre seulement au début septembre. La coordonnatrice Manon Bisson a indiqué que la saison ne débutera pas avant octobre, tel que déterminé par Hockey Richelieu. Certains camps, pour le double lettre notamment, pourraient néanmoins être tenus à partir de la mi-septembre.

Lorsque jointe par LE COURRIER, le 17 juillet, Mme Bisson attendait, elle aussi, toujours une réponse de la Ville quant à la date de réouverture. Le contrat d’heures de glace qui doit être signé avec la Ville, comprenant des heures chez Isatis, restait également à être signé pour la prochaine saison.

Quant aux ligues pour adultes, les ententes sont en cours de renouvellement pour celles qui se tiennent chez Isatis Sport, a indiqué Stéphane Malouin. « Les représentants des ligues ont tous été contactés », a-t-il confirmé. On ignore par contre où en est rendue la Ville de Saint-Hyacinthe quant aux ligues qui se déroulent au Stade L.-P.-Gaucher.

image