10 mars 2016
Des gymnastes en bonne position pour la qualification québécoise
Par: Maxime Prévost Durand
Émy Arès a terminé au premier rang de la classe novice provincial 3 à l’épreuve du saut lors de la 2e sélection de gymnastique ­artistique. Photo Courtoisie

Émy Arès a terminé au premier rang de la classe novice provincial 3 à l’épreuve du saut lors de la 2e sélection de gymnastique ­artistique. Photo Courtoisie

Au terme de la 2

Publicité
Activer le son

Laurie Lapierre (argo provincial 2), Émy Arès (novice provincial 3), Élizabeth Halde (argo provincial 3), Marika Roy ­(tyro provincial 2) et Charlotte Simoneau (tyro provincial 2) ont été identifiées par le club Gymnaska-Voltigeurs comme étant les athlètes les plus susceptibles d’accéder à la qualification québécoise d’après les résultats qu’elles ont obtenus.

La meilleure performance des athlètes lors des deux premières sélections ­provinciales est retenue afin d’établir un classement à l’échelle québécoise dans chacune des catégories. Un certain nombre de gymnastes accède ensuite à la qualification québécoise, prélude au championnat provincial ou, pour les classes argo et tyro provincial 2, aux Jeux de la Fédération de gymnastique du Québec.

Chaque athlète de Gymnaska-Voltigeurs mentionné plus haut a ­amélioré son pointage global au total des appareils (saut, barres, poutre, sol) par rapport à la 1re sélection. Marika Roy, Émy Arès et ­Élizabeth Halde en ont profité pour ­améliorer considérablement leur performance au saut, chacune terminant au premier rang de leur catégorie à la 2e sélection.

L’identité des gymnastes participant à la qualification québécoise sera connue à la mi-mars, lorsque chacune des quatre divisions de la province aura terminé ses sélections.

image