28 décembre 2017
Football
Des Lauréats tombent dans l’œil des équipes universitaires
Par: Maxime Prévost Durand
Samuel Ouellette - Carabins de l’Université de Montréal

Samuel Ouellette - Carabins de l’Université de Montréal

Jérémy Rodidoux - Vert et Or de l’Université de Sherbrooke

Jérémy Rodidoux - Vert et Or de l’Université de Sherbrooke

Émile Grenier - Marauders de McMaster University

Émile Grenier - Marauders de McMaster University

Vincent Blanchet - Redmen de McGill University

Vincent Blanchet - Redmen de McGill University

Un peu plus d’un mois après la conquête des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe en finale du Bol d’Or de la division 3 collégiale, déjà quatre de ses joueurs sont tombés dans l’œil de différentes universités en vue de la prochaine saison. Voici un portrait de ceux qui ont été recrutés jusqu’ici.

Samuel Ouellette – Carabins de l’Université de Montréal
Après des débuts au sein du Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme, le botteur Samuel Ouellette est arrivé avec les Lauréats en 2015, où il a disputé trois saisons. Cet automne, il s’est imposé comme l’un des meilleurs botteurs de la division 3. Il a présenté la meilleure moyenne de verges par botté de dégagement, soit 39,2 verges, en plus d’être le plus efficace sur les bottés d’envoi avec une moyenne de 51,5 verges. Il a aussi réussi 6 de ses 12 tentatives de placement. Avant même que la saison collégiale ne se termine, les Carabins de l’Université de Montréal avaient annoncé sur leur page Facebook qu’ils avaient recruté le botteur maskoutain.

Jérémy Rodidoux – Vert et Or de l’Université de Sherbrooke
Lui aussi issu du Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme, le receveur de passes Jérémy Robidoux défend les couleurs du Cégep de Saint-Hyacinthe depuis 2015. Il a été la cible de choix des quarts-arrière des Lauréats lors des deux dernières saisons, terminant au sommet des verges récoltées par la passe dans l’équipe. Il a capté 24 passes pour 535 verges cet automne, soit une moyenne de 22,3 verges par passe. Sa complicité avec le quart-arrière Frédérick Leblanc lui a permis d’inscrire cinq touchés la saison dernière. En se joignant au Vert et Or de l’Université de Sherbrooke, il retrouvera Yan Genest (adjoint à l’entraîneur-chef) qui a été son entraîneur avec le Drakkar, puis avec les Lauréats en 2016. 

Émile Grenier – Marauders de McMaster University
Émile Grenier fait partie des joueurs qui ont vu l’équipe des Lauréats naître en 2014. Durant ses quatre saisons collégiales, il a été l’un de ceux qui ont affiché la plus grande polyvalence sur le terrain. À sa première campagne, il a été à la fois receveur de passe, botteur et retourneur de botté. Pour les trois saisons suivantes, l’Hilairemontais a été utilisé à la fois sur l’unité offensive (porteur de ballon et receveur de passe) et l’unité défensive (demi-défensif). Quelques jours après la victoire de l’équipe au Bol d’Or, il a annoncé qu’il se joindrait aux Marauders de McMaster University, à Hamilton, en Ontario.

Vincent Blanchet – Redmen de McGill University
Vincent Blanchet fait lui aussi partie des Lauréats depuis les débuts de l’équipe il y a quatre ans. Issu des Pirates du Richelieu, le joueur de ligne offensive originaire de Beloeil avait déjà été recruté par les Redmen de McGill University en 2016, mais a retardé d’un an son passage aux rangs universitaires. Cette décision lui a permis de soulever un premier Bol d’Or cet automne. Tout comme Samuel Ouellette et Jérémy Robidoux, il a été nommé sur l’équipe d’étoiles offensive de la section Sud-Ouest du circuit collégial en division 3 la saison dernière.

image