23 avril 2015
Défi prévention jeunesseet Sécurité Premier emploi
Des milliers jeunes de Saint-Hyacinthe initiés à la prévention grâce à la CSST
Par: Le Courrier

Encore une fois cette année, des milliers de jeunes de Saint-Hyacinthe et des ­environs ont été conscientisés à ­l’importance de la prévention dans leur quotidien et dans leur futur emploi grâce au programme d’éducation à la prévention en milieu scolaire de la CSST.

Pour l’année 2014-2015, une vingtaine d’écoles de Saint-Hyacinthe ont reçu de l’aide financière, à raison d’un montant maximal de 300 $ par projet, pour la mise sur pied de 64 projets. Des milliers d’élèves ont mis en place des moyens concrets pour réduire les risques dans leur classe et leur école : réduction du bruit, prévention des chutes et bien plus encore!

À l’échelle de la province, en cette ­treizième année d’existence du ­programme, 192 092 jeunes ont été ­rejoints par l’un ou l’autre des 1 024 projets qui ont été acceptés, soit 723 pour le volet Défi prévention jeunesse, et 301 pour le volet Sécurité Premier emploi. Dans la région, l’aide accordée par la CSST était de 23 400 $.

La prévention, ça s’apprend dès le plus jeune âge!

Tant les élèves du primaire et du ­secondaire que ceux des centres de ­formation professionnelle et des collèges sont visés par le programme d’éducation à la prévention, qui se déploie en deux volets.

Dans le volet Défi prévention jeunesse, les plus jeunes apprennent à détecter les dangers dans leurs activités ­quotidiennes. Des dangers de l’électricité dans la vie courante jusqu’à la présence de produits chimiques à l’école, en ­passant par la pollution sonore, les ­projets sont fort diversifiés d’une école à l’autre. Dans le volet Sécurité Premier emploi, les jeunes plus près d’accéder au monde du travail repèrent les risques ­présents dans leur futur environnement de travail et trouvent des moyens pour les prévenir.

Grâce aux projets réalisés dans le cadre de son programme, la CSST vise à ce que la prévention devienne chez les jeunes un réflexe, qui les suivra non seulement sur le marché du travail, mais dans toutes les sphères de leur vie.

Rappelons qu’au Québec, 32 jeunes ­travailleurs de 24 ans ou moins sont ­blessés chaque jour, deux sont amputés chaque mois et six sont tués chaque ­année. Au total, ce sont plus de 11 000 jeunes qui sont victimes d’un ­accident du travail chaque année, dont plus de 600 dans la région.

Pour en savoir plus sur le Défi ­prévention jeunesse et Sécurité Premier emploi, visitez le site Web de la CSST, au www.csst.qc.ca.

image