1 décembre 2011
Des pas de plus vers une rivière Yamaska en santé
Par: Le Courrier
Huit élèves du Collège Antoine-Girouard, accompagnés d’éducateurs, ont relevé le défi de parcourir une distance de 32,5 km le long des rives de la Yamaska afin de sensibiliser la population à l’assainissement de notre rivière.

Huit élèves du Collège Antoine-Girouard, accompagnés d’éducateurs, ont relevé le défi de parcourir une distance de 32,5 km le long des rives de la Yamaska afin de sensibiliser la population à l’assainissement de notre rivière.

Le mardi 4 octobre, pour une deuxième année consécutive, s’est déroulée la course à relais « Yamaska à ta santé » du Collège Antoine-Girouard. À tour de rôle et en se relayant, huit élèves accompagnés d’éducateurs ont relevé le défi de parcourir une distance de 32,5 km le long des rives de la Yamaska. Ces élèves se sont transformés en messagers d’effort, de persévérance et de santé. Ils se joignent ainsi à toute la vague de petites actions qui visent l’assainissement de notre rivière qui est plutôt en mauvais état de santé.

publicité

Il faut souligner qu’il y a 200 ans, la rivière Yamaska a vu naître le Séminaire, institution patrimoniale de Saint-Hyacinthe. Depuis 1811, il y a fort à parier que bien des élèves s’y sont trempés les pieds. Pendant plusieurs décennies, on y a même puisé de l’eau de grande qualité pour s’en abreuver. Face au Collège, il y a environ 60 ans, des Maskoutains s’y baignaient encore.

Les élèves qui ont relevé avec effort ce défi étaient : de 3e secondaire, Collin Hardy-Goulet et Philippe Alarie; de 4e secondaire, Alex Girouard et Benoit Patenaude; et de 5e secondaire, Marie-Pier Savary et Catherine Gouin; Antoine Munger et Alexandre Girouard. Alain Guèvremont, Frédéric Delage et Jean Brouillette assuraient l’accompagnement des coureurs. Le point de départ de la course s’est fait de la municipalité de Saint-Damase. Puis, les coureurs se sont dirigés vers Saint-Pie pour revenir vers Saint-Hyacinthe en côtoyant la rivière. Avant d’entreprendre cette course, ils ont été reçus à Saint-Damase par le maire Germain Chabot et par le président du comité de bassin versant du ruisseau Corbin, Yves Barré, dont le fils Pierre-Luc est un élève de la promotion 2001- 2006 du Collège. Valérie Normandin, chargée de ce projet, complétait le comité d’accueil. Les jeunes participants ont été à même d’observer sur le terrain une application concrète de bande riveraine et son rôle essentiel dans l’assainissement de la rivière et de ses affluents. Un jeune arbuste a été mis en terre, gracieuseté du Collège. Ce projet a été réalisé en coopération avec les municipalités de Saint-Damase, de Saint-Pie de Bagot et de Saint-Hyacinthe ainsi que du Comité de citoyens et citoyennes pour la protection de l’environnement maskoutain (CCCPEM). La participation de L’Ambulance St-Jean, division 280, et du comité de prévention du crime de Saint-Hyacinthe a aussi été très appréciée.

image