28 mars 2013
Des prix en quantité pour Mario De Tilly
Par: Martin Bourassa
Mario De Tilly pose en compagnie des membres du jury de sélection du Trophée André-Latour et du ministre de l'Agriculture, François Gendron.

Mario De Tilly pose en compagnie des membres du jury de sélection du Trophée André-Latour et du ministre de l'Agriculture, François Gendron.

Mario De Tilly, directeur de la Cité de la biotechnologie et du Centre local de développement (CLD) Les Maskoutains, collectionne les honneurs ces temps-ci. Au point de devoir en repousser, faute de pouvoir se séparer en deux!

Publicité
Activer le son

Samedi soir dernier, il était prévu qu’il soit honoré devant les siens lors du Gala Constellation organisé par la Chambre de commerce locale et le CLD. Le ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur du Québec, Jean-François Lisée, ou le député Émilien Pelletier, devait lui remettre le prix Alphonse-et-Dorimène Desjardins 2012, en reconnaissance du rayonnement international et de l’impact de son action dans la région de la Montérégie.

Or, le principal intéressé brillait par son absence. Il avait préféré se rendre au Château Frontenac de Québec pour participer au congrès annuel du Conseil de la transformation agroalimentaire et des produits de consommation (CTAQ).Ce regroupement lui a décerné le trophée André-Latour de la Personnalité du monde alimentaire 2013 pour souligner sa contribution importante et durable à l’industrie québécoise de l’agroalimentaire. M. De Tilly célèbre cette année ses 30 ans de carrière en développement économique, dont 20 ans passés à Saint-Hyacinthe.Mario De Tilly a reçu le trophée André-Latour des mains du vice-premier ministre et ministre de l’Agriculture, François Gendron. Il succède entre autres à Denis Richard, président de la Coop fédérée, et Jean-Pierre Léger, président et chef de la direction du Groupe St-Hubert, lauréats des éditions précédentes.Rappelons que Mario De Tilly avait aussi reçu une médaille de l’Assemblée nationale en octobre dernier des mains du député de Saint-Hyacinthe, afin de souligner l’ensemble de sa carrière et ses nombreuses réalisations.

Absence motivée

Au Gala Constellation, le maire Claude Bernier, qui assume à la fois la présidence du CLD et de la Cité de la biotechnologie, s’est lui-même chargé d’excuser son directeur général devant le parterre des gens d’affaires maskoutains en motivant son absence par la remise d’un prix prestigieux à Québec, celui du CTAQ.

Il n’a cependant jamais précisé que Mario de Tilly aurait dû en recevoir un autre le soir même à Saint-Hyacinthe. La remise du prix Alphonse-et-Dorimène Desjardins à M. De Tilly figurait pourtant dans le programme officiel du Gala Constellation et le cahier des lauréats distribué à la toute fin du gala.En ce qui concerne la remise de ce prix, il semble que ce ne soit que partie remise.Elle pourrait se faire aussi tôt que la semaine prochaine à Saint-Hyacinthe.

image