27 août 2015
Biométhanisation, phase III
Des prix entre 26 à 30 M$
Par: Benoit Lapierre

C’est un résultat quelque peu décevant qui attendait la Ville de Saint-Hyacinthe au terme de son deuxième appel d’offres pour compléter la troisième et dernière phase du projet de biométhanisation des matières organiques.

Publicité
Activer le son

Après avoir rejeté deux soumissions de 27 M$ le 15 juin, la Ville vient d’obtenir une nouvelle brochette de prix qui varient de 26 à 30 millions $, alors qu’elle souhaitait ­pouvoir mener le projet à terme pour moins de 23 millions $.

L’ouverture des nouvelles soumissions a eu lieu hier matin à l’hôtel de ville. La plus basse des quatre propositions présentées est celle de Filtrum Construction, de Québec et ­Saint-Hubert, et se chiffre à 26 203 492 $, taxes incluses.

Ce prix s’avère inférieur d’un million à ­celui de 27 246 616 $ qu’avait proposé la firme Construction Deric, de Québec, ­lors du premier appel d’offres. Plus bas ­soumissionnaire à la première occasion, Deric est maintenant troisième avec un prix de 28 388 362 $, ayant été devancée par ­Entreprise de construction Teq, de Montréal, et son prix de 27 867 856 $. C’est une firme de Laval, Nordmec Construction, qui ferme la marche avec une soumission de 30 876 049 $.La Ville doit maintenant vérifier la conformité des soumissions présentées, après quoi un contrat pourrait être accordé par le conseil municipal dès lundi prochain, en séance extraordinaire.La phase III du projet de biométhanisation est dotée d’un budget global de 28,8 millions $. Cependant, et comme l’a déjà expliqué Chantal Frigon, directrice générale adjointe de la Ville de Saint-Hyacinthe, le coût des ­travaux qui ont fait l’objet de ces deux appels d’offres ne devait pas excéder 23 millions $ parce que d’autres contrats seront accordés, par la suite. En considérant la dernière offre présentée par Filtrum, le dépassement budgétaire serait maintenant d’environ 3 M$.Les principaux éléments de la phase III du projet vont de l’ajout de biodigesteurs à la construction du poste de compression et de purification du biométhane pour lui conférer les mêmes propriétés que le gaz naturel que distribue Gaz Métro, partenaire principal de Saint-Hyacinthe dans le projet.

La Ville doit maintenant vérifier la conformité des soumissions présentées, après quoi un contrat pourrait être accordé par le conseil municipal dès lundi prochain, en séance extraordinaire.

La phase III du projet de biométhanisation est dotée d’un budget global de 28,8 millions $. Cependant, et comme l’a déjà expliqué Chantal Frigon, directrice générale adjointe de la Ville de Saint-Hyacinthe, le coût des ­travaux qui ont fait l’objet de ces deux appels d’offres ne devait pas excéder 23 millions $ parce que d’autres contrats seront accordés, par la suite. En considérant la dernière offre présentée par Filtrum, le dépassement budgétaire serait maintenant d’environ 3 M$.

Les principaux éléments de la phase III du projet vont de l’ajout de biodigesteurs à la construction du poste de compression et de purification du biométhane pour lui conférer les mêmes propriétés que le gaz naturel que distribue Gaz Métro, partenaire principal de Saint-Hyacinthe dans le projet.

image