2 août 2018
Tunnel Sainte-Anne
Des problèmes d’étanchéité à corriger
Par: Jean-Luc Lorry
Le tunnel Sainte-Anne nécessitera des travaux de réfection en raison de problèmes d’étanchéité.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le tunnel Sainte-Anne nécessitera des travaux de réfection en raison de problèmes d’étanchéité. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Des infiltrations d’eau constatées dans le tunnel Sainte-Anne nécessiteront des travaux de réfection.

En entrevue au COURRIER, le directeur général de la Ville, Louis Bilodeau a précisé que des problèmes d’étanchéité avaient été identifiés dans cette infrastructure qui appartient au Canadien National (CN).

Avant de procéder à ces travaux, la municipalité compte commander une étude afin de connaître la nature des interventions à effectuer. Son coût évalué à 50 000 $ sera assumé par le CN et par la Ville, chacun à hauteur de 50 %. L’étude devrait donner lieu à une inspection structurale cet automne.

La demande de cette étude fera l’objet d’une résolution à la prochaine assemblée publique du conseil qui aura lieu le 6 août.

Une entente signée entre la Ville et le CN datant de 1938 précise que les coûts d’entretien du tunnel Sainte-Anne doivent être partagés à parts égales entre l’entreprise privée et la municipalité.

Ces travaux pourraient être planifiés dès l’an prochain. Interrogé sur le dossier, le CN n’a pas répondu à notre demande d’informations.

Travaux en 2014

Ce ne sera pas la première fois que le tunnel ferroviaire de l’avenue Sainte-Anne, qui est fortement utilisé, est en réparation.

En novembre 2014, à la suite d’un bris d’aqueduc survenu en septembre de la même année, la Ville avait fait accomplir des travaux d’urgence.

Ceux-ci consistaient entre autres à remplacer deux conduites d’aqueduc à risque et une conduite d’égout sanitaire, puis à installer deux réservoirs de rétention d’eau de pluie dans un talus, de même qu’une section d’égout pluvial.

Le tunnel Sainte-Anne a été inauguré en 1942.

image