24 janvier 2013
La construction en 2012
Des records à Saint-Hyacinthe
Par: Le Courrier

La Ville de Saint-Hyacinthe a connu en 2012 une autre année exceptionnelle dans le bâtiment. De nouvelles marques ont même été atteintes dans les secteurs résidentiel et industriel en ce qui a trait à la valeur totale des permis de construire.

Pour tous les secteurs, la somme des investissements annoncés l’an dernier se chiffre à 148,36 millions $, ce qui est à peine 9 millions $ de moins qu’au terme de l’année record 2009 (157,2 millions $).

Dans le parc immobilier résidentiel, où 112 maisons unifamiliales vont notamment s’ajouter, la somme de tous les permis délivrés s’élève à 77,2 millions $, ce qui représente 12 millions $ de mieux que l’ancien record de 2010 (65,1 millions $). La nouvelle marque a été établie au mois de décembre, lorsqu’un permis de 18 millions $ a été délivré pour la mise en chantier des Jardins d’Aurélie, cette maison d’hébergement de 130 chambres qui doit accueillir des religieuses des congrégations Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe et Précieux-Sang vers le mois de juin 2014. Cet édifice auquel ont accédera par la rue Dessaulles sera construit par l’entrepreneur général Gerpro, mandataire du Groupe Fotar, à l’arrière du monastère des Soeurs adoratrice du Précieux-Sang, du 2520, rue Girouard Ouest.Il s’agit là du plus important projet résidentiel de l’année 2012, mais d’autres constructeurs ont continué de s’activer ailleurs en ville. À la lumière des 12 rapports mensuels de la construction produits par la Ville pour 2012, on constate par exemple que des permis d’une valeur totale de 9,17 millions $ ont été délivrés pour des projets de résidences unifamiliales de la firme Les Constructions Robin, dans le district Douville. La plupart de ces projets se sont concrétisés par l’entremise de l’Oeuvre Antoine-Girouard, à qui la Ville a délivré 44 permis totalisant 8,8 millions $. En 2012, les projets Robin ont représenté 11,8 % de la valeur totale des permis de type résidentiel.Dans le bâtiment industriel, Saint-Hyacinthe a aussi connu une année 2012 remarquable, avec des investissements annoncés d’une valeur totale de 43,5 millions $, un nouveau sommet. Le record précédent avait été établi en 2009, année où la valeur des projets industriels avait atteint 33,2 millions $. Parmi les projets qui ont retenu l’attention en 2012, celui du Centre pharmaceutique a largement contribué à améliorer les statistiques. Un permis au montant de 14 681 035 $ a été accordé au mois d’août pour ce projet qui est piloté par la Cité de la biotechnologie. Deux permis de 5 millions $ chacun ont aussi été délivrés pour l’agrandissement de l’usine des Aliments Brookside, une fabrique de friandises chocolatées installée au 6780, boul. Choquette, et pour la construction de la nouvelle usine de la firme Les Viandes Lacroix, au 4120, boul. Casavant Ouest.L’année 2012 s’est toutefois avérée beaucoup plus calme dans le secteur commercial, où la valeur des projets de construction n’a atteint que 14,2 millions $. C’est moins qu’en 2011 (17,3 millions $), qu’en 2010 (17,9 millions $) et qu’en 2009 (36,4 millions $). En ce qui a trait au secteur institutionnel, la valeur des projets annoncés se chiffre à 10,6 millions $, soit exactement la même qu’en 2011.

image