14 mai 2020
Les Trouvailles de l’Abbé Leclerc
Des « retrouvailles » dès vendredi
Par: Olivier Dénommée

Sans grande surprise, les gens ont été nombreux à venir porter des dons aux différentes cloches de récupération au profit des Trouvailles de l’Abbé Leclerc dès qu’ils ont reçu le feu vert pour le faire, créant une surcharge de travail pour les effectifs chargés de la cueillette de ces trésors. La collaboration de tous est de mise dans les circonstances. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Après de longues semaines de fermeture à cause de la pandémie de COVID-19, la friperie communautaire Les Trouvailles de l’Abbé Leclerc reprend ses activités. Le magasin situé en plein centre-ville de Saint-Hyacinthe rouvrira ses portes à compter de vendredi 10 h.

Publicité
Activer le son

Pour assurer un magasinage sécuritaire pour tous, de nombreuses mesures sont prises : chaque client devra se laver les mains en entrant dans la boutique via l’avenue de l’Hôtel-Dieu (et non l’entrée habituelle sur la rue des Cascades) et utiliser un panier roulant, garantissant une distance suffisante avec les autres clients. Un parcours précis est tracé sur le sol pour éviter que les gens se croisent à travers le magasin et on demande aux clients avec enfants de ne pas être accompagné de plus d’un dans le magasin.

Dans les circonstances, il n’y aura pas d’essayage, de retour de marchandise ou de remboursement possible : toutes les ventes sont finales. Les clients sortent enfin par la porte menant sur la rue des Cascades et seront invités à se nettoyer les mains à nouveau. On précise que les paniers seront désinfectés entre chaque client et que tous les employés et bénévoles présents porteront un masque, des gants et un sarrau.

L’équipe des Trouvailles de l’Abbé Leclerc s’attend à un important achalandage à la réouverture vendredi et prévient qu’une file d’attente se formera fort probablement sur l’avenue de l’Hôtel-Dieu lorsque le magasin aura atteint sa capacité maximale. On demande aux gens à l’intérieur de s’abstenir de trop s’attarder pour permettre un meilleur roulement. Le Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe (CBSH) s’attend à la compréhension et à la collaboration de tous pour créer « de très agréables retrouvailles », mentionne Yvan Pion, responsable des communications pour le CBSH.

Les cloches de dons fonctionnelles

Les cloches de récupération pour Les Trouvailles de l’Abbé Leclerc ont repris du service le 8 mai et la population est de nouveau invitée à y déposer des dons en vêtements ou autres marchandises. Même si l’équipe comprend l’impatience de plusieurs de venir porter leurs dons, elle souligne que les effectifs « légèrement réduits », la surcharge de dons dans les derniers jours et l’espace d’entreposage limité n’ont certainement pas aidé à la tâche de l’équipe chargée de la cueillette. Le CBSH invite donc la population à la patience et à la collaboration pour « contribuer à une reprise progressive et harmonieuse des activités ».

On demande aussi à la population de bien emballer la marchandise qu’elle dépose aux cloches, quelle qu’en soit la nature, et de ne rien déposer devant l’entrée principale du commerce sur la rue des Cascades.

image