30 mars 2017
La Tournée des idoles 2
Des retrouvailles plus qu’attendues
Par: Olivier Dénommée
Un des grands moments de la Tournée des idoles, pour Michèle Richard, était de voir 18 000 personnes attentives devant une scène extérieure, en plein soleil.  Photo courtoisie

Un des grands moments de la Tournée des idoles, pour Michèle Richard, était de voir 18 000 personnes attentives devant une scène extérieure, en plein soleil. Photo courtoisie

La première Tournée des idoles a connu un succès bœuf à travers la province, incitant les gens à revivre (ou à vivre une première fois, dans le cas des plus jeunes) les belles années du yéyé le temps d’un spectacle. En tout cas, assez de succès pour offrir une Tournée des idoles 2, avec une distribution complètement différente… ou presque!

Publicité
Activer le son

En effet, ceux qui ont assisté à la première tournée retrouveront de nouveau l’animateur Mario Lirette ainsi que Michèle Richard, qui a « beaucoup insisté » pour y revenir, ayant eu trop de plaisir. Elle s’est entretenue avec LE COURRIER au sujet de son retour parmi les idoles. « Je suis comme un poisson dans l’eau. J’ai du fun dans ce que je fais et je vis au présent », résume la diva de 70 ans, très volubile au téléphone. Pour elle, tant que la santé le lui permettra, elle n’a aucun problème à se replonger dans cette série qui compte « une quarantaine de spectacles d’ici Noël » à travers la province.

Serge Laprade

L’annonce de la distribution au printemps dernier avait beaucoup fait jaser, et avec raison : Michèle Richard et Serge Laprade étaient en froid depuis près de 30 ans, et n’avaient renoué leur amitié qu’une fois, au gala des Gémeaux en 2015. « Dans mon cœur, je voulais le faire. Il était temps pour moi de mettre une croix là-dessus [sur la querelle]. » C’est même elle qui a suggéré de faire appel à son ancien compagnon de Garden Party, lorsqu’elle a su qu’on cherchait toujours un chanteur de « cette époque-là ». « C’est agréable de chanter à ses côtés, c’est comme en 1988! », ajoute-t-elle.

On ne sent plus d’animosité entre les deux, mais Michèle Richard s’est faite plus critique à l’égard des médias et des paparazzis. « Il y a 30 ans, ma carrière menait toute ma vie et on suivait mes moindres faits et gestes », admet celle qui remarque que la réalité a bien évolué depuis ses débuts dans les années 50, défrayant la manchette à de nombreuses reprises au fil de sa longue carrière. Aujourd’hui, elle ne s’en formalise plus : elle ne fait plus que ce qui lui fait plaisir, et basta pour l’opinion des autres!

Nostalgie et bonne humeur

La Tournée des idoles, c’est surtout une occasion unique de revoir sur scène Les Milady’s, Jenny Rock, Patrick Zabé, Bruce Huard, Michèle Richard et Serge Laprade, reprenant leurs succès au grand plaisir des nostalgiques, mais aussi de leurs enfants qui ont certainement entendu ces chansons immortelles, sans nécessairement savoir qui les chantaient. « Ce n’est pas juste un spectacle pour les plus vieux : allez-y donc avec vos parents et voyez le sourire qu’ils auront au visage », garantit la chanteuse.

Michèle Richard, au bout du fil, a entonné certains refrains des chansons que Saint-Hyacinthe pourra entendre le dimanche 2 avril dès 14 h dans la Salle Desjardins du Centre des arts Juliette-Lassonde. Surprise : l’auteur de ces lignes les connaissait toutes, signe que les chansons ont bel et bien traversé le temps.

image