6 juin 2019
Des sourires et des rêves, pour le plaisir de bouger
Par: Maxime Prévost Durand

Julien Pinsonneault, instigateur de la Course des rêves. Photos François Larivière | Le Courrier ©

Près de 250 coureurs et marcheurs ont participé à la 3e édition de la Course des rêves, dimanche matin aux Loisirs Saint-Joseph. Avec la pluie qui était annoncée, tous ont rêvé d’une course au sec et leur souhait a été exaucé.

publicité

Organisée par le Maskoutain Julien Pinsonneault au profit de l’organisme Jeunes en santé, l’activité a réuni petits et grands pour le simple plaisir de bouger tous ensemble. Chacun des participants était invité à porter un ballon d’hélium sur lequel il pouvait inscrire un rêve qu’il souhaite réaliser.

Se voulant accessible et rassembleur, le rendez-vous a rempli sa mission avec tous les sourires que l’on pouvait voir sur le circuit entourant l’école Roméo-Forbes et les Loisirs Saint-Joseph. L’équipe de Jeunes en santé était d’ailleurs sur place pour contribuer à l’animation avant le départ, sur le coup de 9 h, avec un échauffement animé.

Pour la première fois, la Course des rêves devait se tenir la même journée que la fête de quartier du secteur, mais le mauvais temps annoncé a fait en sorte que les autres festivités ont été annulées. Cela n’a pas empêché le site d’être animé tant avant, pendant et après la course.

Idée plutôt originale, chaque participant a reçu une « médaille-semences », soit un sachet de semences fourni gracieusement à travers lequel un ruban avait été inséré pour en faire une médaille.

Le montant amassé par l’activité pour Jeunes en santé n’était pas encore connu, mais Julien Pinsonneault dresse déjà un bilan plus que positif de cette autre édition de la Course des rêves, qui a regroupé de nombreux bénévoles et plusieurs commanditaires importants.

« On travaille toujours très fort pour promouvoir des valeurs auxquelles on adhère et je peux vous assurer que vos multiples sourires en famille en valaient la peine », a-t-il souligné après la course.

image