26 décembre 2019
Des souvenirs qui restent gravés
Par: Maxime Prévost Durand

Le coprésident d’honneur de cette 47e édition, Matthieu B.-Laramée (au centre), se souvient encore de la victoire de son équipe au tournoi pee-wee de Saint-Hyacinthe en 2004 (en mortaise). On le voit ici en compagnie de sa mère Jasmine Blanchard et du président du tournoi Lucien Beauregard. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Pour un jeune joueur, participer au Tournoi national de hockey pee-wee de Saint-Hyacinthe laisse des souvenirs qui restent gravés en mémoire toute une vie. Parlez-en à Matthieu B.-Laramée, coprésident d’honneur de la 47e édition avec ses parents Pierre Laramée et Jasmine Blanchard, de l’entreprise Excavation P. Laramée.

publicité

« J’avais gagné le tournoi en 2004, alors que je jouais avec les Ambassadeurs de Saint-Hyacinthe pee-wee B, s’est rappelé Matthieu, le sourire dans la voix, lors du point de presse présentant la prochaine édition. Je sais c’est quoi de vivre de beaux moments comme ça. »

Aujourd’hui, c’est plutôt en course automobile qu’il réalise ses exploits sportifs, particulièrement du côté de l’Autodrome Granby. Mais ceux qu’il a vécus alors qu’il était joueur de hockey l’ont tout autant marqué.

« Beaucoup de joueurs étaient impliqués dans notre équipe. Ce n’était pas un seul joueur, tout le monde contribuait », a-t-il affirmé au COURRIER lorsqu’on l’a fait replonger dans ses souvenirs en lui demandant ce qui avait permis à son équipe de remporter le tournoi.

« Je me souviens qu’on avait battu une équipe du Maine durant le tournoi. Puis, en finale, on avait battu Beloeil 5 à 0. Je m’en souviens encore! »

Cette même année, lui et son équipe avaient aussi raflé les honneurs au tournoi de Saint-Romuald, dans la région Québec.

Cette fois, Matthieu et sa famille seront les témoins privilégiés des souvenirs qui se créeront sur les patinoires maskoutaines, comme ce fut le cas pour lui il y a déjà 16 ans.

image