30 septembre 2021
COVID-19
Des tests rapides dans les écoles primaires
Par: Maxime Prévost Durand
D’ici la fin de la semaine, l’ensemble des écoles primaires du Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSSH) aura accès à des tests rapides de dépistage de la COVID-19.
Publicité
Activer le son

Pas moins de 1125 tests rapides de dépistage ont été reçus par le CSSSH en vue de ce déploiement. Chacun des 36 établissements préscolaires et primaires recevra un premier lot de 25 tests et pourra en demander d’autres en cas de besoin. La distribution a débuté au cours de la semaine et devrait être complétée d’ici vendredi.

Cette initiative s’inscrit dans une volonté du ministère de la Santé et des Services sociaux et de celui de l’Éducation de prévenir les éclosions en milieu scolaire et ainsi « éviter le plus possible la fermeture des classes », tel que l’avait annoncé le gouvernement québécois à la mi-septembre. Les établissements scolaires de niveau préscolaire et primaire de dix régions administratives, dont ceux de la Montérégie, étaient visés par ce déploiement.

Ces tests, nécessitant un prélèvement nasal peu profond, seront administrés seulement dans le cas où un enfant développe des symptômes liés à la COVID-19 durant la journée de classe et avec l’accord préalable des parents. Un membre du personnel de l’école, qui aura suivi les formations nécessaires après avoir été assigné sur une base volontaire, s’occupera de faire passer le test à l’élève. Le résultat du test est obtenu en 15 minutes. Toutefois, si l’enfant présente déjà des symptômes à son arrivée à l’école, il sera immédiatement retourné à la maison et les dispositions nécessaires devront être prises par les parents pour lui faire passer un test dans un centre de dépistage.

En date de mercredi, le CSSSH rapportait à peine quatre cas actifs dans ses établissements, dont seulement deux dans ses écoles primaires. Il s’agissait tous de cas isolés.

Légère baisse des cas

Le portrait global entourant la COVID-19 reste plutôt stable dans la MRC des Maskoutains, où une légère baisse du nombre de cas actifs a été observée dans les derniers jours.

Selon les plus récentes données, partagées mardi par la Direction de santé publique de la Montérégie, 29 cas actifs sont rapportés dans la MRC des Maskoutains, soit cinq de moins que la semaine précédente.

La ville de Saint-Hyacinthe est toujours celle où l’on retrouve le plus de cas sur ce territoire avec 17 cas. Les municipalités de Saint-Damase, Saint-Dominique, Sainte-Madeleine, Saint-Hugues, Saint-Jude et Saint-Pie comptent chacune moins de cinq cas.

image