26 novembre 2015
Salon de Los Angeles
Des tonnes de nouveautés
Par: Marc Bouchard

Photos Marc Bouchard

Photos Marc Bouchard

Comme chaque année, le mois de ­novembre annonce le début de la saison des grands salons de l’auto en Amérique du Nord. Le salon de Los Angeles, qui ouvre le bal, profite de ce cet effet de nouveautés et propose des tonnes d’innovations et de modèles attendus au cours de l’année.

Publicité
Activer le son

Mais alors que les années précédentes, ce ­salon tenu sous le chaud soleil de la ­Californie semblait davantage tourné vers les voitures extravagantes et hors de prix, l’année 2015 marque plutôt un pas du ­côté des voitures abordables.

Bien sûr, il y a bien quelques exceptions, ­notamment les Mercedes-Benz SL ­Cabriolet ou la Porsche Cayman GT4 Clubsport, deux véhicules aux lignes ­incroyablement réussies, et aux performances prometteuses.

Mais pour la moyenne des automobilistes, le salon de Los Angeles réservait cette année de nombreux dévoilements ­intéressants. Place aux belles mécaniques du ­salon… et on se ­réserve un petit coin pour notre coup de coeur, disons, moins réaliste!

Hyundai Elantra 2017

Visuellement, la nouvelle Hyundai Elantra 2017 affiche une silhouette qui ressemble à l’ancienne, particulièrement au niveau de la ligne de toit. Il y a tout de même quelques ­modifications notamment au niveau de la calandre avant qui affiche désormais une grille hexagonale comme l’ensemble des autres nouveautés chez le constructeur coréen. 

Nous avons droit à un nouveau moteur quatre cylindres de 2,0 litres développant 147 chevaux et 132 lb-pi de couple. Ce ­moteur est le premier de son segment à ­offrir l’injection multipoint combinée au cycle ­Atkinson, en plus d’offrir une série d’améliorations destinées à réduire la consommation de carburant. Nous n’avons pas les chiffres officiels, mais Hyundai ­parlait d’une moyenne d’environ 7,1 litres aux 100 kilomètres lors du lancement.

Nissan Sentra

La nouvelle Sentra se rapproche davantage du design exploité par les nouvelles Altima et Maxima en présentant une nouvelle ­partie avant. La calandre a été élargie, la grille remaniée et on impose désormais à la Sentra les blocs optiques à forme de ­boomerang avec lumières DEL propres à la famille Nissan et qui ont déjà leur place sur les autres véhicules de la gamme. Sous le capot, Nissan retrouve son moteur 4 cylindres de 130 chevaux et de 128 livres-pied de couple, jumelé au choix à une boite ­manuelle six vitesses ou à une boite automatique X-tronic de nouvelle ­génération.

Honda Civic coupé

La version de production de la Civic Coupe conserve plusieurs ressemblances avec le concept vert fluo dévoilé l’an dernier au ­salon de l’auto de New York. La partie avant jusqu’aux portières avant est identique ou presque à la berline, tandis que l’arrière ­affiche un air trapu et surélevé avec un ­aileron destiné à accentuer le côté sportif de la version à deux portes. Sous le capot, on aura droit en option au moteur ­turbocompressé de 1,5 litre développant 174 chevaux, tandis que le moteur de série est un quatre-­cylindres de 2,0 litres ­développant 158 chevaux.

Fiat 124 spider

Montée sur la plateforme technique de la Mazda MX-5, le petit cabriolet Fiat 124 ­spider sera propulsé par un moteur turbo MultiAir de 1,4 L, qui développe 160 ­chevaux et 184 lb-pi de couple. On pourra y voir des phares adaptatifs, la surveillance des angles morts, la détection d’obstacles transversaux arrière et la caméra de recul. Un écran ­d’infodivertissement de 7 po ­accueillera le système Fiat Connect 7.0. La Fiat 124 Spider 2017 fera son entrée en Amérique du Nord dès l’été 2016. Le prix de vente sera divulgué au courant des ­prochains mois.

Lincoln MKZ

La MKZ est le modèle le plus populaire de Lincoln. La cuvée 2017 a reçu une cure de rajeunissement considérable. Pour être à la hauteur des berlines de luxe européennes côté performance, Lincoln a ajouté une ­motorisation V6 3,0 litres Biturbo qui ­développe 400 chevaux et 400 lb-pi de couple, une amélioration qui sera fort bien reçue par les fidèles de la marque. Un quatre-cylindres de 2,0 litres et une ­motorisation hybride seront également offerts.

L’habitacle de la MKZ a également subi plusieurs altérations, dont une sellerie et des commandes au tableau de bord ­évoluées. L’amélioration la plus ­importante dans l’habitacle de la MKZ est sans contredit les deux chaînes audio Revel qui ­procurent, selon le constructeur, une sonorité inégalée.

Mitsubishi Mirage

La sous-compacte Mirage présente un ­nouveau design extérieur avec une ­calandre revisitée et de nouveaux phares antibrouillards. Le moteur de 3 cylindres de 1,2 litre offrira quelques chevaux de plus, pour un total de 78. La Mirage se m­odernise en ­offrant un système ­d’infodivertissement qui sera disponible avec Apple Carplay ou ­Android Auto. Quelques accessoires de ­série aussi sont ajoutés, comme l’ouverture sans clé, ­nouveaux matériaux de recouvrement des sièges et un nouveau volant.

Mazda CX-9

Le grand multisegment de Mazda, le CX-9, vient lui aussi de recevoir le traitement SkyActiv et c’est cette version remaniée que le manufacturier japonais a présenté dans le cadre du salon de l’auto de Los Angeles. Le résultat, c’est une consommation ­améliorée, ce qui s’explique aussi par la motorisation nouveau genre de Mazda : ­le constructeur a en effet misé sur la ­suralimentation de son moteur SkyActiv-G de 2,5 litres (que l’on retrouve aussi dans le CX-5 en version ­standard), pour augmenter sa puissance à 250 chevaux. Une boîte ­automatique à 6 rapports achemine le tout aux roues avant. La traction intégrale sera disponible en option.

Mystery Machine

Mon coup de coeur : qui ne connait pas Scoobidoo et sa bande? Leur célèbre van Volkswagen a fait le tour du monde, chassé monstres et fantômes aux quatre coins du pays, et termine sa randonnée au salon de LA, sous la plume de la ­compagnie Galpin.

image