23 mai 2013
Des travaux de 4,3 M$ dans nos écoles
Par: Le Courrier
Une analyse détaillée et un inventaire des bâtiments nécessitant des travaux ont été réalisés par la CSSH avant de soumettre la demande au MELS. Sur la photo, Émilien Pelletier, député de Saint-Hyacinthe, Richard Flibotte, président de la CSSH et Jean-François Soumis, directeur des ressources matérielles à la CSSH.

Une analyse détaillée et un inventaire des bâtiments nécessitant des travaux ont été réalisés par la CSSH avant de soumettre la demande au MELS. Sur la photo, Émilien Pelletier, député de Saint-Hyacinthe, Richard Flibotte, président de la CSSH et Jean-François Soumis, directeur des ressources matérielles à la CSSH.

Vendredi dernier, le député de Saint-Hyacinthe Émilien Pelletier a annoncé que Québec accorderait plus de 4,3 M$ à la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSH) pour lui permettre de rénover son parc immobilier.

Publicité
Activer le son

Rien de trop nouveau sous le soleil, puisque de telles sommes sont octroyées chaque année aux commissions scolaires par le ministère de l’Éducation. De plus, il y a 200 000 $ de moins dans l’enveloppe de la CSSH par rapport à l’an dernier.

Cet argent sera quand même fort utile pour la réfection de toitures, des salles de toilettes, de remplacement de fenêtres, de portes et autres travaux de rénovation dans les écoles. Environ 3 M$ serviront à financer des travaux dans les écoles primaires et secondaires du territoire de la CSSH.« Depuis quelques années, le Ministère injecte des montants qui tiennent compte de l’importance des travaux à réaliser dans l’ensemble des écoles. À la CSSH nous avons la responsabilité d’entretenir 54 bâtisses, soit 200 000 mètres carrés de surface. L’âge moyen de nos infrastructures est d’environ une cinquantaine d’années », souligne Jean-François Soumis, directeur des ressources matérielles à la CSSH.Selon le président de la CSSH, Richard Flibotte, « cette enveloppe s’ajoute à un montant de 1,18 M$ qui permettra à la CSSH d’investir 4,3 M$ dans la réalisation de 30 projets de réfection de ses établissements répartis dans quatorze villes et municipalités de la MRC d’Acton et des Maskoutains. En tout, 22 établissements de la CSSH recevront de l’aide financière. »

image