20 décembre 2018
Carte blanche
Des vœux!
Par: Pierre Bornais

Nous voilà rendus à cette période de l’année au cours de laquelle notre quotidien est généralement différent de la routine. Depuis des siècles, l’arrivée prochaine d’une nouvelle année a toujours été l’occasion de fêter et de formuler des vœux pour que l’avenir soit porteur de nouvelles promesses.

Publicité
Activer le son

Au fil du temps, le christianisme y a greffé la naissance d’un Sauveur attendu depuis des millénaires et dont la Mission est de réhabiliter la race humaine. Dans un tel contexte, tout ce qui est mercantile n’avait pas nécessairement sa place et il a fallu du temps pour qu’il occupe toute la place ou presque.

Au point que l’échange traditionnel de vœux est désormais remplacé des semaines à l’avance par le biais des messages électroniques, plutôt impersonnels. Mais comment respecter les anciennes façons de faire dans un monde qui semble de plus en plus en proie – à nouveau – à ses anciens démons? C’est dans cet état d’esprit que j’ai reçu un message d’un ancien collègue du Séminaire, une vieille connaissance qui date de plus de 65 ans. Et j’ai pensé le partager avec tous les lecteurs du Courrier.

« Nous vous souhaitons un très joyeux Noël et une bonne et heureuse année. Peut-être plus que jamais auparavant, nous avons vécu cette année dans un monde tourmenté, guerrier, affamé, pollué, rejetant, de plus en plus on dirait, les valeurs d’autrefois avant que ne s’imposent des principes de vie nouveaux pour combler le vide que l’on ressent parfois. »

Voilà, me semble-t-il, une belle façon de placer ce texte dans un contexte plus large et de favoriser du même coup une réflexion sur ce que nous vivons maintenant!

Meilleurs vœux à tous!

image