19 juillet 2012
Loisirs de quartier
Desjardins fera marcher les corpos
Par: Le Courrier

Sans augmenter pour autant l’aide financière qu’elle accorde annuellement aux corporations de loisirs de quartier, la Caisse Desjardins de Saint-Hyacinthe a trouvé une nouvelle façon de les soutenir tout en s’assurant d’une plus grande visibilité.

Pour avoir droit à l’aide monétaire de la Caisse, les neuf corporations devront dorénavant participer à « La Marche santé Desjardins », une activité dont la grande première aura lieu le dimanche 9 septembre.

Le projet d’entente de trois ans que la Caisse a soumis à la Ville au sujet de cette marche a été approuvé par le conseil municipal.En fait, l’idée d’une marche comme activité de financement n’émane pas de la Caisse, mais plutôt des coorodonnateurs en loisir et du service des Loisirs de Saint-Hyacinte. « On n’avait pas le choix. La Caisse nous avait demandé de trouver une activité commune de financement », a expliqué André Beauregard, coordonnateur en loisir dans le quartier Douville et conseiller municipal à la Ville de Saint-Hyacinthe.

Au mérite

Selon les termes de l’accord, les corporations qui participeront à la marche toucheront automatiquement un premier don de 1 000 $ de la Caisse pour le financement des camps de jour.

Pour le reste, tout dépendra du nombre de participants à la marche dans chacun des quartiers; si l’activité regroupe au moins 4 % de la population de leur quartier, les Corporations obtiendront 1 000 $ supplémentaires. Mais sous la barre des 4 %, l’aide additionnelle consentie aux corporations diminuera; elle chutera à 750 $ pour un taux de participation de 3 %, puis à 500 $ si ce taux n’atteint que 2 %. Sous les 2 %, aucun montant ne sera ajouté à la contribution de base. Desjardins offrira ensuite une bourse de 1 000 $ à la Corporation qui aura affiché le plus haut taux de participation, de même qu’une autre bourse de 1 000 $ à celle dont les participants auront accompli le plus grand nombre de tours sur une boucle d’un kilomètre en l’espace d’une heure et demie.C’est donc dire qu’au lendemain de la première Marche santé Desjardins, la corporation championne pourrait toucher jusqu’à 4 000 $, tandis qu’une autre pourrait devoir se contenter de seulement 1 000 $. Quels que soient les montants accordés à chaque corporation, la contribution maximale de la Caisse au financement des corporations sera de 20 000 $ en 2012. Puis, en 2013 et 2014, elle réservera une enveloppe additionnelle de 1 000 $ à la corporation du quartier où le taux de participation aura le plus augmenté par rapport à la marche précédente. La Caisse fournira aux corporations neuf bannières de participation, de même que deux bannières spéciales destinées à être affichées dans les centres communautaires des quartiers qui auront obtenu les bourses. Quant à la Ville de Saint-Hyacinthe, elle a chiffré à 6 000 $ sa participation annuelle au projet de la Caisse Desjardins. La Ville s’engage à fournir son soutien logistique et technique aux organisateurs et à publiciser l’événement.Jusqu’ici, la Caisse Desjardins aidait financièrement les corporations des loisirs de quartier sans rien leur demander en retour. Depuis 2009, un montant total de 22 500 $ en aide directe leur était versé chaque année en des parts égales de 2 500 $.

Déçu

Le coordonnateur Beauregard ne cache pas sa déception face à la nouvelle politique adoptée par la Caisse. « Moi, je trouve ça dommage. Nous ne sommes plus assurés d’un montant fixe en subvention et ça nous fait une activité de plus à organiser », déplore-t-il.

Ce qui arrive le déçoit d’autant plus qu’il avait cru aux promesses faites par Desjardins au moment des fusions des caisses de quartier. « On nous avait promis qu’il n’y aurait jamais de changement dans les appuis aux corporations des loisirs, et là, ils changent la donne. »M. Beauregard s’attend également à ce que la Caisse cesse de participer aux activités régulières de sa corporation, comme la Fête de quartier, le tournoi de gof ou encore, le tournoi de baseball. Ce sont autant de manifestations durant lesquelles le commanditaire Desjardins pouvait aussi s’afficher, fait-il remarquer.

image