8 novembre 2012
Déso Burger débarque à Saint-Hyacinthe
Par: Jean-Luc Lorry
André Désautels (à gauche), propriétaire de Déso Burger, un nouveau commerce de restauration rapide qui vient d'ouvrir ses portes à Saint-Hyacinthe. Sur la photo, il est accompagné de son associé Michel Bernier.

André Désautels (à gauche), propriétaire de Déso Burger, un nouveau commerce de restauration rapide qui vient d'ouvrir ses portes à Saint-Hyacinthe. Sur la photo, il est accompagné de son associé Michel Bernier.

Les anciens locaux de la Résidence funéraire Maska situés sur le boulevard Laurier à Saint-Hyacinthe ne sont pas restés longtemps vacants. Un nouveau commerce de restauration rapide, Déso Burger, vient d’ouvrir ses portes.

502fi4s-desoburger

Le changement radical de vocation de l’édifice a nécessité des investissements de l’ordre de 500 000 $ et permet l’embauche d’une dizaine de personnes.

Ce restaurant est le troisième d’une jeune franchise appartenant à l’homme d’affaires André Désautels. Natif de Saint-Pie, M. Désautels a ouvert son premier Déso Burger il y a huit ans à Saint-Bruno.« Vu le succès, nous avions décidé de bâtir une enseigne et de proposer notre concept à des personnes intéressées à devenir franchisés », indique André Désautels.Le second restaurant est situé à Québec et le prochain Déso Burger sera construit prochainement à Saint-Eustache.« En 2013, nous prévoyons ouvrir quatre autres restaurants au Québec », vise cet ambitieux entrepreneur qui a toujours oeuvré dans le domaine de la restauration.

Concept novateur

Pour se différencier de la concurrence, André Désautels propose un concept différent de la restauration rapide traditionnelle.

« Notre décoration rappelle les années 50. La cuisine est située au milieu de la salle à manger, ce qui permet aux clients de voir les repas que nous préparons », explique M. Désautels. Le restaurant de Saint-Hyacinthe deviendra le modèle à suivre pour les franchisés de la bannière Déso Burger puisque celui-ci sera le « restaurant-école » de l’entreprise.

image