12 janvier 2012
Détroit comme si vous y étiez…
Par: Marc Bouchard

Dans quelques heures s’ouvrira au public le Salon de l’auto de Montréal, un événement incontournable qui réserve, année après année, de belles surprises aux visiteurs. Mais la véritable saison des salons s’amorce plutôt quelques jours avant, alors que le Salon international de Détroit prend son envol.

Publicité
Activer le son

Et cette année, la grisaille de la crise automobile a cédé sa place à un certain enthousiasme chez tous les constructeurs qui n’ont pas encore repris la valse des dévoilements à grand déploiement, mais ils ont tout de même allongé leur liste de nouveaux véhicules à venir.

Mais une note étonne tout de même : alors que l’ensemble de l’industrie ne semble en avoir que pour les véhicules électriques, le Salon de Détroit se contente de quelques versions hybrides ici et là. Les manufacturiers ont plutôt choisi ce salon pour faire la démonstration de leur savoir-faire, même si cette expertise rime aussi avec la consommation d’essence.Détroit a donc lancé une nouvelle saison, sous le sceau du dynamisme et de la nouveauté. Inutile de dire que quelques modèles ont particulièrement retenu l’attention.

Ford Fusion

Spectaculaire est le mot le plus proche de la définition de la nouvelle Ford Fusion. Cette berline intermédiaire qui a bien servi Ford depuis des années était en attente de modifications. Mais les modifications sont étonnamment spectaculaires : la partie avant se donne des allures d’Aston Martin, alors que les lignes, calquées sur la Mondeo européenne, sont raffinées. Bonne nouvelle pour les amateurs, la Ford Fusion sera disponible avec le moteur 4 cylindres régulier, Ecoboost, en motorisation hybride et en mode enfichable.

Concept GM Tru 140S

Sous la forme d’un coupé, le dénommé TRU140S est un concept désirant rejoindre une clientèle jeune et active. De quatre places, il possède trois portes à hayon où le caractère sportif est décidément au premier plan. Ses lignes font aussi référence à des éléments d’exotisme et de rapidité. La Tru 140S possède la même plateforme que la Chevrolet Volt et Cruze. Concernant ses performances, c’est un groupe motopropulseur comprenant l’injection directe, la technologie « start and stop » et un moteur de 1.4L Ecotec Turbo. Un prix environnant les 20 000 $ a été abordé par GM, mais aucune date de commercialisation.

Lexus LF-Lc

Un des prototypes les plus attendus du Salon de l’auto de Détroit a fait son entrée avec style et personnalité : le Lexus LF-LC Concept. Moins radical et plus typé grand tourisme que la LFA dont elle s’inspire, le futur modèle de série annoncé par ce concept devrait succéder en quelque sorte au coupé-cabriolet SC430 qui a disparu du catalogue Lexus en 2010. La motorisation ne sera pas en reste, ni le style et le confort… Outre cette sportive spectaculaire, Lexus a aussi profité du Salon de Détroit pour dévoiler son LX 570, son grand utilitaire sport déjà connu, mais ayant subi un important changement de look.

Dodge Dart

Le Dodge Caliber n’est plus, vive la Dodge Dart! Et la présentation de cette nouvelle compacte de la gamme américaine au Salon international de l’auto de Détroit était l’une des plus attendues. Car non seulement Dodge ressuscite-t-il un nom légendaire, mais il le fait en s’associant à Alfa Romeo. Car la Dart, c’est une Alfa Giuletta dont on a remanié la génétique; pas question en effet de simple nouvelle badge. La Dart reprend essentiellement les composantes de sa cousine européenne, mais est plus longue de plusieurs centimètres, et plus large aussi. Sous le capot de la berline compacte, le constructeur américain propose trois motorisations. La première est un emprunt direct à Fiat : le 1,4 l MultiAir de quatre cylindres. Deux autres moteurs de 2,0 l et 2,4 l développant respectivement autour des 160 et 185 chevaux seront aussi disponibles.

Acura NSX

Véritable star du Salon de Détroit, la Acura NSX est la super voiture du constructeur nippon. Après sept ans d’absence, la mythique NSX est sur le chemin du retour. Le style est toujours aussi impressionnant, même plus que la première fois en 1989. Bien que le modèle de production ne soit pas attendu avant trois longues années, on sait déjà que la voiture verra la continuation de son développement au R&D Americas en Californie. On annonce même que la construction se fera en Ohio. Mécaniquement, elle reprend une motorisation V6 tout comme sur la première génération. Bien que la puissance soit encore inconnue, on affirme déjà que ce sera une hybride et qu’elle recevra le compétent système intégral SH-AWD.

image