9 avril 2015
Deux activités grand public au Cégep de Saint-Hyacinthe
Par: Le Courrier
Le documentaire Iron Wall, du réalisateur Mohammed Alatar, sera présenté le 13 avril au Cégep de Saint-Hyacinthe.

Le documentaire Iron Wall, du réalisateur Mohammed Alatar, sera présenté le 13 avril au Cégep de Saint-Hyacinthe.

Dans le cadre de la Semaine des sciences humaines qui se déroulera au Cégep de Saint-Hyacinthe, le grand ­public est invité à assister à deux ­activités, soit la présentation du film Iron Wall suivie d’une discussion, et une conférence de Bruno Dubuc, ­intitulée « La nécessaire multidisciplinarité pour comprendre le cerveau ».

Au pied du « Mur » : décoder le conflit israélo-palestinien avec le film Iron Wall

Cinéma Politica du Cégep de Saint-­Hyacinthe présente le documentaire Iron Wall, du réalisateur Mohammed Alatar. Salué comme étant « le meilleur film sur la colonisation israélienne dans les ­territoires occupés » par Le Monde diplomatique ou encore comme fournissant « la meilleure description du Mur, de son tracé et de ses conséquences » par ­l’ex-président américain Jimmy Carter, ce film permet de mieux comprendre un des conflits les plus insolubles des dernières décennies et qui a mené à la ­construction, par le gouvernement israélien, d’un mur de séparation de 712 km entre Israël et la Palestine. Toute personne pourra ­comprendre le processus de colonisation israélien, sans forcément être une ­experte du sujet ou même connaître la ­situation.

Après la projection, Bruce Katz, un Juif ­canadien et cofondateur de l’organisation Palestiniens et Juifs Unis (PAJU), sera sur place pour échanger au sujet du film et de la situation actuelle entre Israël et la Palestine.La projection de ce film aura lieu à la Cafière du Cégep de Saint-Hyacinthe ­(café étudiant situé dans le pavillon ­principal) le lundi 13 avril, de 19 h à 21 h.

La projection de ce film aura lieu à la Cafière du Cégep de Saint-Hyacinthe ­(café étudiant situé dans le pavillon ­principal) le lundi 13 avril, de 19 h à 21 h.

Conférence de Bruno Dubuc, vulgarisateur scientifique 

La conférence de Bruno Dubuc portant sur « La nécessaire multidisciplinarité pour comprendre le cerveau » aura lieu à la salle Léon-Ringuet du Cégep le ­mercredi 15 avril, à 13 h 30. De la ­molécule à la pensée humaine, le système nerveux est constitué de multiples ­niveaux d’organisation responsables en bout de ligne de la complexité de nos ­sociétés. Tant les sciences « humaines » (sociologie, sciences politiques, psychologie, etc.) que les sciences « pures » (biologie, biochimie, génétique, etc.) se spécialisent sur l’un ou l’autre de ces niveaux d’organisation. Or, une véritable compréhension du fait humain nécessite un effort de mise en commun des savoirs de ces disciplines. À travers quelques exemples puisés dans l’histoire des sciences cognitives, toute la fécondité, mais aussi les difficultés inhérentes à cette démarche seront présentées.

Bruno Dubuc, le conférencier, détient une maîtrise en neurobiologie et a fait de la vulgarisation scientifique pour des ­séries télé (Les Débrouillards) et des ­magazines (Québec Science) pendant une dizaine d’années. Depuis 2002, il est rédacteur du site Web Le cerveau à tous les niveaux (www.lecerveau.mcgill.ca) dont le contenu explore les comportements humains du niveau moléculaire au niveau social, en passant par le cellulaire, le cérébral et le psychologique.

L’entrée est libre pour ces deux activités.

image