27 octobre 2011
Prix reconnaissance Essor 2011
Deux écoles de la région maskoutaine lauréates
Par: Le Courrier

L’école secondaire Casavant de Saint-Hyacinthe de même que l’école primaire aux Quatre-Vents de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe ont été couronnées lauréates régionales des prix reconnaissance Essor 2011 pour la région de la Montérégie.

C’est en présence d’élèves, de membres du personnel enseignant, de personnes des milieux culturel, artistique et scolaire de même que du porte-parole de La culture à l’école que les deux écoles lauréates ont été dévoilées lors d’une cérémonie en leur honneur à l’école Casavant.

« Je trouve ça formidable de voir qu’il y ait deux écoles de notre commission scolaire parmi les gagnants du prix Essor parce que c’est notre relève », a tenu à souligner Stéphanie Blouin-Bérard, enseignante à l’école secondaire Casavant.C’est pour son projet Métamorphose que l’école secondaire Casavant a mérité le prix reconnaissance Essor. Ce projet visait la transformation de l’école Casavant afin qu’elle se démarque comme étant une école artistique dans la région. « Le thème est tombé à point parce que c’était le thème de Culture à l’école et quand on a vu le thème Métamorphose, nous, on était rendus là à l’école Casavant, on démarrait le programme Art étude. Et on voulait que dans la communauté, notre école ressorte comme une école artistique », a expliqué Mme Blouin-Bérard. La réalisation du projet comportait plusieurs facettes afin d’exploiter l’art plastique, l’art dramatique et la musique. Des métamorphoses physiques intérieure et extérieure ont été faites par les étudiants, tels une murale extérieure représentant le thème de l’année, la création de mosaïques installées sur les murs extérieurs de l’école, un projet entrepreneurial visant à embellir la bibliothèque, entre autres. Une représentation publique de théâtre de rue présentant les créations des élèves en art dramatique, en arts plastiques et en musique regroupées autour du thème de la métamorphose a aussi été organisée dans le cadre de ce projet. L’école primaire aux Quatre-Vents s’est démarquée avec son projet Mes ailes s’ouvrent… aux Quatre-Vents, rassemblant les enfants des quatre villages de l’école, soit Saint-Barnabé-Sud, Saint-Bernard, Saint-Jude et Saint-Louis. « Chacun des 277 enfants impliqués a mis son coeur et ses ambitions dans la fabrication personnalisée d’une aile de moulin à vent, emblème de notre école, à partir de papier qu’il a fait lui-même. L’assemblage des ailes forme quatre mobiles permanents aujourd’hui suspendus dans chacun des quatre établissements de notre école, dans quatre municipalités différentes. Semblables et différentes à la fois, cette structure aérienne marque une appartenance à la communauté rurale élargie qui grandit dans le respect des différences », a expliqué la directrice de l’école, Chantale Chagnon.Les écoles ont reçu une bourse de 2 000 $, offerte conjointement par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport et le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine. Les écoles lauréates pour la région de la Montérégie ont également la chance de remporter l’un des prix nationaux qui seront attribués à l’occasion du grand gala des prix Essor, en février.

image