13 août 2020
Centre culturel Humania Assurance
Deux expositions chamboulées par la pandémie seront reportées
Par: Maxime Prévost Durand

Des œuvres des artistes peintres Richard Fullham (à gauche) et Claire Fafard (à droite) devaient être exposées au Centre culturel Humania Assurance ce printemps. Photos gracieuseté

Des œuvres des artistes peintres Richard Fullham (à gauche) et Claire Fafard (à droite) devaient être exposées au Centre culturel Humania Assurance ce printemps. Photos gracieuseté

Deux artistes qui n’ont pas pu exposer comme prévu au Centre culturel Humania Assurance en raison de la fermeture des établissements municipaux durant le confinement verront tout de même leurs œuvres être présentées dans les mois à venir.

Publicité
Activer le son

La Ville de Saint-Hyacinthe a fait savoir que leur exposition respective sera reportée afin que leur travail puisse être contemplé par les visiteurs du Centre culturel Humania Assurance.

« Un des objectifs concernant l’exposition d’œuvres réalisée au Centre culturel Humania Assurance est de mettre en valeur les artistes de la région. Afin d’atteindre cet objectif, la Ville attendra le retour normal des activités et de la fréquentation des locaux pour relancer les expositions. Les deux artistes qui n’ont pu être exposés en raison de la COVID-19 verront leur exposition reportée », a indiqué la directrice des communications de la Ville, Brigitte Massé.

L’artiste Richard Fullham devait présenter l’exposition Au cœur de la matière, du 13 avril au 1er juin, dans laquelle il « propose aux visiteurs de voyager par ses créations dans son univers imaginaire vers des paysages abstraits et improbables ».

La peintre Claire Fafard devait quant à elle clôturer la saison 2019-20, du 15 juin au 3 août, avec son exposition Simplement nature, dont les œuvres au style figuratif ont été créées à partir de photos de voyage et d’escapades en région.

On ignore pour l’instant à quel moment ces expositions pourront être reprises. La programmation 2020-21 n’a pas encore été dévoilée par la Ville de Saint-Hyacinthe en raison du contexte actuel.

image