18 juillet 2019
Baseball
Deux Maskoutains au sein des Castors d’Acton Vale
Par: Le Courrier

Martin Bérubé, joueur-entraîneur des Castors d’Acton Vale. Photo Nathalie Miclette

Emmanuel Forcier, joueur des Castors d’Acton Vale. Photo Nathalie Miclette

La saison des Castors d’Acton Vale, de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ), va bon train. En date du 15 juillet, l’équipe valoise pointe au huitième rang du classement général avec une fiche de dix victoires et neuf défaites. Une partie de leur succès est attribuable à deux joueurs maskoutains qui occupent des rôles importants au sein des Castors.

publicité

Nous pensons ici au joueur-entraîneur Martin Bérubé ainsi qu’au frappeur de puissance Emmanuel Forcier. Les deux Maskoutains participent activement à la bonne saison que connaît la formation d’Acton Vale, en 2019, qui pointe à seulement 1,5 match de la tête du classement général de la LBMQ.

De son côté, Martin dispute une quatorzième saison en tant que joueur des Castors et une deuxième en tant que joueur-entraîneur. « J’adore mon double statut. Il est toutefois beaucoup plus difficile de gérer l’équipe durant les matchs lorsque je dois jouer en même temps », souligne-t-il.

Lors de la majorité des duels, il évolue comme frappeur désigné, car cela lui permet de mieux gérer sa formation. « Lorsque je suis voltigeur, par exemple, je ne peux pas m’occuper des joueurs sur le banc et dans l’enclos », précise le joueur d’expérience.

Malgré cette double fonction, il connaît une très bonne saison 2019 avec une moyenne au bâton de 0.413, dont douze doubles en 46 présences au bâton.

Une équipe expérimentée

Maintenant âgé de 37 ans, Martin Bérubé a son lot de baseball derrière la cravate. Après avoir été couronnés champions des séries éliminatoires en 2017, les Castors possèdent une certaine notoriété au sein de la LBMQ.

« L’édition 2019 des Castors peut compter sur une très bonne défensive. Dès le début de la saison, l’objectif était de jouer pour 0.500 », précise Bérubé. Ce bon travail défensif vient, en partie, du brio d’un enclos assez solide qui compte sur les services de Fernando Fernandez. Après un court séjour au sein des Aigles de Trois-Rivières, dans la Ligue Can-Am, Fernandez présente une fiche de cinq victoires, zéro défaite et une excellente moyenne de points mérités de 1.18. Ce qui le classe parmi les meilleurs lanceurs du circuit Bélisle.

Un Maskoutain avec de la puissance

Cette saison, à l’offensive, les Castors peuvent compter sur le brio du Maskoutain Emmanuel Forcier. Après un passage dans le baseball universitaire américain, Emmanuel a fait le saut dans la LBMQ en 2009. Portant l’uniforme bleu et blanc depuis maintenant trois ans, il apporte beaucoup d’offensive à la formation valoise. « Emmanuel frappe avec beaucoup d’assurance et d’ardeur », précise Martin Bérubé.

Cette saison, en 59 présences au marbre, Emmanuel affiche une excellente moyenne au bâton de 0.390. Sans oublier qu’il est le deuxième meilleur cogneur de circuit avec cinq longues balles cette saison.

Pour Martin Bérubé, « l’éthique de travail d’Emmanuel est irréprochable. C’est ce qui fait de lui un des meilleurs frappeurs de la ligue et qui nous permet d’aspirer à la victoire à tous les matchs ».

Pour suivre la saison des Castors d’Acton Vale et les performances des deux Maskoutains, consultez le site internet actonvale.lbmq.ca.

Alexandre Brouillard | Le Courrier

image