23 juin 2016
Tourisme
Deux nouveaux outils pour mieux planifier la saison estivale
Par: Sarah Daoust Braun
De nombreux attraits et évènements dans la région de Saint-Hyacinthe sont proposés dans le nouveau dépliant. De gauche à droite : le directeur général du Salon de l’agriculture, Léon Guertin, la directrice tourisme et congrès à Saint-Hyacinthe Technopole, Nancy Lambert, le directeur général de la SDC centre-ville, Simon Cusson, et la responsable des communications du Centre des arts Juliette-Lassonde, Anouk Charbonneau. Photo François Larivière | Le Courrier ©

De nombreux attraits et évènements dans la région de Saint-Hyacinthe sont proposés dans le nouveau dépliant. De gauche à droite : le directeur général du Salon de l’agriculture, Léon Guertin, la directrice tourisme et congrès à Saint-Hyacinthe Technopole, Nancy Lambert, le directeur général de la SDC centre-ville, Simon Cusson, et la responsable des communications du Centre des arts Juliette-Lassonde, Anouk Charbonneau. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Pour planifier leurs escapades, les Maskoutains et les visiteurs de la région pourront compter sur un dépliant tout neuf et une refonte complète du site web de Tourisme Saint-Hyacinthe. Ces nouveaux outils promotionnels, réalisés par Saint-Hyacinthe Technopole, ont été simplifiés et mis au goût du jour, juste à temps pour la saison estivale.

publicité

C’est sous le thème « Terre de saveurs » que s’articule la campagne. Cette année, le dépliant combine à la fois un guide et une carte touristique. « C’est plus simple pour le visiteur, c’est un outil plutôt que deux. Pour la distribution évidemment, c’est plus simple aussi. C’est à la fois un document promotionnel et informatif », a expliqué la directrice tourisme et congrès à Saint-Hyacinthe Technopole, Nancy Lambert, lors du lancement des deux outils.

Le dépliant contient un répertoire des producteurs agroalimentaires ouverts aux visiteurs et détaille les principaux attraits, événements, restaurants et lieux d’hébergement de la région.

Ces diverses informations se transposent sur le site web de Tourisme Saint-Hyacinthe. Le site, qui a complètement mis à jour son interface, se décline en quatre sections, comme dans le dépliant : « À l’agenda », « Quoi faire », « Où manger » et « Où dormir ». « On voulait vraiment simplifier, éliminer le nombre de clics, regrouper des catégories. Avant, on avait une douzaine de catégories de restaurants, maintenant on en a cinq. C’est beaucoup plus facile pour le visiteur de faire des choix », a ajouté Mme Lambert. Tourisme Saint-Hyacinthe souhaite également accroître sa présence sur les réseaux sociaux comme Facebook et Instagram et ainsi rejoindre de nouveaux vacanciers.

Un investissement de 50 000 $

La réalisation du dépliant et du site web a nécessité un investissement de 50 000 $ de Saint-Hyacinthe Technopole, qui a aussi pu compter sur des partenariats avec la Ville de Saint-Hyacinthe, la MRC des Maskoutains et une centaine d’entreprises et d’organismes locaux. Le dépliant sera d’ailleurs imprimé en 75 000 exemplaires qui seront distribués au Bureau d’information touristique de Saint-Hyacinthe et dans différents lieux de la région et du Québec.

En plus de ces deux outils, une nouvelle édition de la carte des parcours cyclables de la MRC des Maskoutains sera mise à la disposition des visiteurs en prévision de la saison estivale qui s’amorce en juin. Environ 250 000 personnes exploreront Saint-Hyacinthe et ses alentours cet été et prendront part à près d’une vingtaine d’événements. On peut visiter le site web de Tourisme Saint-Hyacinthe à l’adresse suivante : tourismesainthyacinthe.qc.ca.

image