25 décembre 2014
Deux portes, deux guichets?
Par: Martin Bourassa
publicité

Mais la direction du CLD ne semble pas avoir compris ce message si on se fie à la teneur d’un communiqué de presse émis le 11 décembre. On y indique la volonté de créer un « service dédié au développement local et régional ». Le directeur général du CLD va même plus loin en disant espérer que « les travaux menés dans le cadre de la période de transition permettent que l’on maintienne une seule porte d’entrée sur le territoire de la MRC des Maskoutains, tel un guichet unique ». De toute évidence, il ne peut y avoir deux portes d’entrée et deux guichets uniques à Saint-Hyacinthe. Des gens devront donc se parler et s’écouter. Mettre des barres sur les T et des points sur les I.

Faudra aussi qu’on m’explique comment le CLD pourra arriver à conserver tous ses employés actuels en absorbant une baisse budgétaire de 400 000 $.

C’est bien beau d’abolir les subventions destinées aux jeunes promoteurs et à l’économie sociale, mais on reste loin du compte il me semble. Est-il logique de garder tous les employés et de couper tous les programmes? La réponse viendra en 2015.

Confusion majeure pour terminer l’année entre la Ville de Saint-Hyacinthe, la MRC et le CLD. Ces trois organisations devront accorder leurs violons en 2015. De toute évidence, ils ne sont pas sur la même longueur d’onde en ce qui concerne le développement économique futur de Saint-Hyacinthe et région.

En annonçant son intention de fondre la Cité de la biotechnologie, Tourisme Saint-Hyacinthe et la Corporation de développement commercial, la Ville de Saint-Hyacinthe avait clairement démontré son intention de se doter d’une nouvelle force de frappe centralisée en matière de développement économique local.

La volonté exprimée était de faire de cette nouvelle structure un guichet unique.

Restait simplement à statuer sur l’avenir du CLD et du développement économique régional et la MRC a mis fin au suspense en annonçant qu’elle rapatriait à l’interne les activités du CLD. En toute logique, le mandat du CLD serait donc celui de veiller au développement économique régional. Saint-Hyacinthe d’un bord, la MRC de l’autre.

image