6 août 2015
Expo de Saint-Hyacinthe
Deux semaines de plaisir!
Par: Le Courrier
En tout, c’est 25 manèges d’Amusements Spectaculaires qui ont fait le plaisir des petits et des grands durant l’Expo de Saint-Hyacinthe. Photo Patrick Deslandes

En tout, c’est 25 manèges d’Amusements Spectaculaires qui ont fait le plaisir des petits et des grands durant l’Expo de Saint-Hyacinthe. Photo Patrick Deslandes

Kevin Parent présentait son spectacle le samedi 25 juillet, sur la scène principale de l’Expo. Ce fut d’ailleurs la journée la plus achalandée de tout l’événement. Photo Patrick Deslandes

Kevin Parent présentait son spectacle le samedi 25 juillet, sur la scène principale de l’Expo. Ce fut d’ailleurs la journée la plus achalandée de tout l’événement. Photo Patrick Deslandes

Pierre-Karl Péladeau, chef du Parti Québécois, et sa conjointe l’animatrice Julie Snyder, ont ­visité l’Expo le dimanche 26 juillet. Ils posent ici avec la porte-parole de l’événement, Ari Cui Cui, dont la générosité avec les enfants durant l’Expo fut remarquable.  Photo Patrick Deslandes

Pierre-Karl Péladeau, chef du Parti Québécois, et sa conjointe l’animatrice Julie Snyder, ont ­visité l’Expo le dimanche 26 juillet. Ils posent ici avec la porte-parole de l’événement, Ari Cui Cui, dont la générosité avec les enfants durant l’Expo fut remarquable. Photo Patrick Deslandes

Les trois soirs de tire de tracteurs ont rallié des milliers de fans venus encourager la soixantaine de participants et leurs bolides vrombissants. Divisés en six classes (Semi-remorque, Camions 4x4, Camions 2x4, Heavy super stock, Tracteurs modifiés et Unlimited), les compétiteurs tractent des charges variant entre 30 000 et 65 000 livres, souligne le promoteur du Grand ­National de tire de tracteurs, Luc Bouthillier.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les trois soirs de tire de tracteurs ont rallié des milliers de fans venus encourager la soixantaine de participants et leurs bolides vrombissants. Divisés en six classes (Semi-remorque, Camions 4x4, Camions 2x4, Heavy super stock, Tracteurs modifiés et Unlimited), les compétiteurs tractent des charges variant entre 30 000 et 65 000 livres, souligne le promoteur du Grand ­National de tire de tracteurs, Luc Bouthillier. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Publicité
Activer le son
image