22 septembre 2011
Les Amis du Crépuscule
Dévoilement des activités d’autofinancement
Par: Le Courrier
Alain Pelletier, directeur général de l'organisme, Brigitte Bourdages, directrice du Cégep de Drummondville, Gérard Boutin, membre du comité de soutien financier de l'organisme, Roger Sylvestre, directeur général du Cégep de Saint-Hyacinthe et Claude Bernier, maire de Saint-Hyacinthe.

Alain Pelletier, directeur général de l'organisme, Brigitte Bourdages, directrice du Cégep de Drummondville, Gérard Boutin, membre du comité de soutien financier de l'organisme, Roger Sylvestre, directeur général du Cégep de Saint-Hyacinthe et Claude Bernier, maire de Saint-Hyacinthe.

L’organisme Les Amis du Crépuscule a livré, le jeudi 25 août, les détails sur les activités d’autofinancement prévues pour l’année 2011-2012. Pour l’occasion, Marie-Claude Morin, députée de Saint-Hyacinthe-Bagot, a témoigné de son expérience du deuil et a insisté sur l’importance du soutien à la suite du décès d’un proche.

Publicité
Activer le son

En faisant référence au décès récent de Jack Layton, l’ancien chef du Nouveau Parti démocratique du Canada, Mme Morin a livré une pensée à l’intention des Canadiens et des Canadiennes en deuil. « C’est ironique parce qu’il y a plein de gens au pays qui sont en deuil en ce moment. C’est donc important pour moi d’être ici, dans une conférence de presse d’un organisme qui vient en aide aux personnes qui vivent un deuil. »

Depuis près de vingt ans, Les Amis du Crépuscule accompagnent des personnes qui sont confrontées à la mort, que se soit des personnes qui vivent le passage aux soins palliatifs, en phase terminale, ou des personnes endeuillées par le décès d’un proche. Ayant eu à vivre le décès d’un proche, Mme Morin a témoigné sur l’importance du soutien psychologique lors de ces circonstances difficiles.« Personnellement, dans ma vie, j’ai vécu un deuil, c’est donc quelque chose d’important pour moi. Ça peut durer longtemps si on ne reçoit pas d’aide et Les Amis du Crépuscule sont là pour ça. Et je pense aussi qu’il ne faut pas se gêner pour demander de l’aide quand on vit un deuil et qu’on a besoin d’aide parce que tout le monde a à vivre un deuil une fois dans sa vie, que ce soit un enfant, un frère ou une soeur, un parent, un ami, un conjoint », a exprimé la députée de Saint-Hyacinthe-Bagot.À la suite du témoignage de Mme Morin, les membres de l’organisme ont procédé à la présentation des deux activités d’autofinancement prévues la prochaine année. La première, un Vins et fromages, aura lieu le vendredi 21 octobre au Club de Golf Saint-Hyacinthe à 18 h. Brigitte Bourdages, directrice générale du Cégep de Drummondville, et Roger Sylvestre, directeur général du Cégep de Saint-Hyacinthe, seront à la présidence d’honneur de la soirée. « Lorsque que Les Amis du Crépuscule nous ont approchés, Brigitte et moi, on n’a pas réfléchi, on a accepté immédiatement de nous associer à cette cause », a déclaré M. Sylvestre. La directrice générale du Cégep de Drummondville a d’ailleurs tenu à souligner les décès récents qu’ont eu à vivre les étudiants et le personnel du cégep. « Vous savez, les jeunes de 16 à 25 ans sont spécialement vulnérables aux accidents de la route, au suicide. Et le Cégep de Drummondville, l’an passé, a été particulièrement affecté par le décès de trois de ses étudiants dans le même accident de la route, et également, on parle du décès d’un enseignant lors du tremblement de terre en Haïti. Donc, le cégep a été très éprouvé et ça nous touche particulièrement aujourd’hui. C’est un exemple pourquoi nous sommes de tout coeur avec Les Amis du Crépuscule.Les billets pour l’activité Vins et fromages sont disponibles auprès des membres du conseil d’administration, des membres du comité de soutien financier de l’organisme et au bureau de l’organisme.La seconde, la Journée des Amis du Crépuscule, aura lieu le vendredi 27 avril 2012, au Club de Golf La Providence. Les gens pourront s’y rendre dès 7 h pour un déjeuner et pourront rester pour un dîner dont l’heure reste à déterminer et un souper qui commencera vers 17 ou 19 h. Des billets seront disponibles à partir du 1er décembre au bureau de l’organisme. Au courant de l’année 2010-2011, l’organisme Les Amis du Crépuscule a effectué près de 2 190 heures d’activités d’accompagnement auprès de 581 personnes rencontrées, et ce, grâce à l’aide de 56 bénévoles.

image