15 mars 2012
Salon de Genève (deuxième partie)
D’exotiques découvertes
Par: Marc Bouchard

Les constructeurs ont aussi profité du Salon de Genève pour présenter quelques modèles plus courants.

C’est notamment le cas chez le coréen Kia qui a dévoilé en primeur sa Kia C’eed, une familiale et une hatchback qui ne sont pas encore au calendrier canadien.

Hyundai a fait la même chose, tout comme VW (avec sa Up! familiale), Toyota, Subaru et tous les autres. Mais Genève, c’est d’abord le paradis des exotiques, alors pourquoi ne pas rêver un peu?

Et Jaguar redevient familial

Pendant que les utilitaires se déshabillent, les voitures de luxe se tournent vers les familles. C’est ainsi que Jaguar a présenté sa XF Sportbreak, une version familiale de la XF déjà très populaire. Aucun plan n’est encore en place pour amener la voiture en Amérique, surtout que nos voisins du Sud ne sont pas friands de ce genre de véhicule.

Mitsubishi Outlander

Il y a quand même quelques nouveautés qui sont plus abordables. C’est le cas du Mitsubishi Outlander 2013, la version remodelée du populaire petit utilitaire de la compagnie japonaise. Avec des lignes qui ressemblent à s’y méprendre à celles de son prédécesseur, mais une mécanique renouvelée et quelques détails plus raffinés, le nouvel Outlander devrait faire son apparition chez nous au début de l’année prochaine.

Koenigsegg

Super voiture, super rêve, car jamais un tel bolide ne roulera en Amérique. Sa garde au sol trop basse, ses normes de sécurité insuffisantes et sa puissance incroyable l’empêchent de pouvoir être distribuée chez nous. Il faut dire que son constructeur fournit à peine à la tâche avec sa capacité de production de 50 véhicules par année. Petit détail, c’est quand même cette voiture qui détenait le record de vitesse pour une voiture de série, selon le livre des records Guiness, mais elle se bat dorénavant avec la Bugatti Grand Sport Vitesse pour le titre.

Dacia

Finalement, un tel salon ne pourrait exister sans les voitures de course, nombreuses dans tous les stands. Difficile cependant de passer sous silence la Dacia du Trophée Andros de course sur glace, pilotée par le pilote français Alain Prost. Il faut dire que, il y a quelques années, l’ancien champion du monde de Formule Un avait piloté une voiture de cette même série en course sur glace lors du Grand Prix de Sherbrooke contre le pilote maskoutain, Bertrand Godin.

En résumé

Outre la Mitsubishi, rares sont les voitures présentées au salon que vous pourrez apercevoir sur nos routes. Je l’admets, j’avais bien envie de vous faire rêver un peu. Et le Salon de Genève, comme vous le voyez, est l’endroit idéal pour le faire!

image