12 novembre 2015
Service de l’urbanisme
Direction Beloeil pour Yvan Gatien
Par: Jean-Luc Lorry

Le directeur du Service de l’urbanisme Yvan Gatien quittera ses fonctions demain vendredi, a appris LE COURRIER.

Publicité
Activer le son

Après quatre ans de bons et loyaux ­services, M. Gatien relèvera de nouveaux défis dans un poste similaire à la Ville de Beloeil.

Résident de Granby, Yvan Gatien aurait motivé cette démission en raison de ­nombreuses réunions tenues en fin de ­journée rendant difficile la conciliation ­travail-famille. M. Gatien percevait un ­salaire de 106 384 $.

« Yvan Gatien va assurer le suivi de ­certains dossiers dans les prochaines ­semaines. C’est un départ volontaire pour raisons personnelles en lien avec une ­volonté de M. Gatien d’améliorer sa ­qualité de vie », indique Brigitte Massé, directrice des communications à la Ville.

Avant d’être nommé directeur de ­l’urbanisme de la Ville de Saint-­Hyacinthe, M. Gatien a été urbaniste ­pendant plus de 13 ans à la Ville de Granby.

Celui-ci avait succédé à Nadia Rousseau qui avait occupé ce poste stratégique de juin 2010 à mars 2011. Pour remplacer Mme Rousseau et s’assurer de trouver la perle rare,

la Ville avait mandaté en mars 2011, la firme Buil solutions en recrutement pour un montant de 10 943 $. Le choix s’était alors porté sur la candidature d’Yvan Gatien.

L’intérim à la direction du Service de ­l’urbanisme sera assuré par la directrice générale adjointe, Chantal ­Frigon.

La démission d’Yvan Gatien fait suite au départ d’un second employé cadre. Le directeur du Service du génie, Alain ­Marcoux, quitte lui aussi l’administration municipale après avoir occupé son poste pendant 16 mois.

M. Marcoux sera remplacé sur une base temporaire par son prédécesseur Pierre Gabrielli qui avait pourtant pris sa retraite.

Ils sont partis

L’an dernier, trois employés cadres de la Ville ont quitté volontairement ou involontairement leurs fonctions.

Recrutée en juillet 2010 à titre de chef de la division des communications, Joëlle Jetté avait abandonné son poste en ­octobre 2014 pour un emploi à la ­Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Montérégie Est.

Cette même année, Caroline Nadeau qui assurait la direction des communications par intérim en raison du congé de maternité de Mme Jetté avait quitté en avril 2014 l’administration municipale quand elle n’a pas été retenue à la suite de l’ouverture du poste.

Au Service des loisirs, Louise Brunet qui était agente de développement en culture a pour sa part été congédiée en juin 2014 après trois années à l’emploi de la Ville.

image