21 mars 2019
Hockey collégial
Direction demi-finale pour les Lauréats
Par: Maxime Prévost Durand

Malgré une défaite d’entrée de jeu face aux Nordiques, les Lauréats ont signé trois victoires consécutives pour obtenir leur billet pour les demi-finales. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Après avoir échappé le premier match de leur série quart de finale, les Lauréats ont enchaîné les victoires face aux Nordiques du Collège Lionel-Groulx pour assurer leur place au sein du carré d’as des séries de la ligue collégiale de hockey masculin du RSEQ.

La formation du Cégep de Saint-Hyacinthe a signé des victoires de 6 à 3 et de 3 à 1 au cours de la fin de semaine pour mettre un terme à la série en quatre rencontres et montrer la sortie aux finalistes de la saison précédente. Une semaine plus tôt, Lionel-Groulx avait volé le premier duel par la marque de 3 à 1, mais les Lauréats avaient rebondi avec un gain 4 à 2 lors du match #2.

L’attaquant Olivier Guertin, de La Présentation, a mené l’offensive maskoutaine au cours de cette série avec un impressionnant total de six buts et deux passes en seulement quatre rencontres. Il a notamment réussi un tour du chapeau dans le match #3.

Sans surprise, la tâche devant le filet a chaque fois été confiée à William Giroux, gardien de confiance des Lauréats depuis le début de la saison. Celui-ci a fait face en moyenne à près de 30 tirs par partie.

En attente du Boomerang ou des Cougars

L’adversaire des Lauréats en demi-finale ne sera connu qu’au cours des prochains jours. Si les Patriotes du Cégep de Saint-Laurent et les Cougars du Collège Champlain-Lennoxville ont déjà obtenu leur laissez-passer, le Boomerang du Cégep André-Laurendeau et les Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy poursuivent de leur côté leur série quart de finale. Sainte-Foy mène la confrontation 2 à 1. Selon le résultat de cette dernière série, et en vertu du classement, les Lauréats auront rendez-vous soit avec le Boomerang, s’il réussit à revenir de l’arrière et à remporter sa série, ou avec les Cougars.

Dans les deux cas, ces équipes font partie des seules à avoir donné de véritables maux de tête à la formation maskoutaine durant la saison. On se souviendra qu’André-Laurendeau avait défait Saint-Hyacinthe en finale de la North American Challenge Cup, un tournoi disputé aux États-Unis en janvier, avant d’enchaîner avec une victoire en prolongation à peine quelques jours plus tard dans le cadre du calendrier régulier. C’est cette même équipe qui avait éliminé hâtivement les Lauréats en séries l’an dernier. Saint-Hyacinthe avait toutefois remporté les deux premières confrontations plus tôt dans la saison. De leur côté, les Cougars sont les seuls à avoir signé des victoires face aux Maskoutains de tout les mois de septembre et d’octobre, deux fois plutôt qu’une. Les Lauréats avaient toutefois réussi à prendre leur revanche à l’avant-dernier match de la saison.

Peu importe l’adversaire, on sait tout de même que les Lauréats donneront le coup d’envoi à leur série demi-finale le vendredi 29 mars au Stade L.-P.-Gaucher.

image